En dehors du cas particulier des garanties « viagères », qui vous couvrent tout au long de la vie, un assureur peut résilier un contrat après un ou plusieurs sinistres. Exception à la règle : l’assurance automobile, sauf état d’ivresse ou infraction entraînant une suspension de permis d’au moins un mois ou de son annulation. Parmi les autres motifs légitimes de résiliation par l’assureur : le non-paiement de la prime par l’assuré et l’aggravation du risque en cours de contrat. Enfin, il a aussi le droit de résilier chaque année, à la date anniversaire du contrat, moyennant, le plus souvent, un préavis de deux mois.