Crédit à la consommation : les questions

  1. Qu’est ce qu’un TEG ?

    Taux Effectif Global. Il s’agit du taux annuel prenant en compte tous les éléments obligatoires du crédit : durée, montant, intérêt, commission, frais de dossier et de prise de garantie et assurance si elle est fournie par l’organisme prêteur. Il vous permet de comparer les propositions des différents organismes bancaires.

  2. La réduction d’impôt pour prêt étudiant existe-t-elle toujours ?

    Non, seuls les prêts étudiants souscrits avant 2009 ouvrent droit à une réduction d’impôt : elle est égale à 25 % des intérêts payés au cours des cinq premières annuités de remboursement, retenus à hauteur de 1 000 € (les dernières réductions d’impôt s’appliquent donc au titre des revenus de l’année 2013). L’avantage est accordé aux étudiants qui forment leur propre foyer fiscal. Ceux rattachés au foyer de leurs parents doivent attendre de ne plus l’être pour en profiter.

  3. Un taux d’endettement correct, c’est combien ?

    Cela représente en général 33 % de vos revenus. Mais si vous avez régulièrement du mal à boucler vos fins de mois, la banque peut vous imposer un taux d’endettement de 25 % maximum. Elle peut aussi tolérer un taux d’endettement jusqu’à 40 % ou plus selon les cas.

  4. Combien coûte le crédit ?

    Pour calculer le coût total de votre crédit, multipliez votre mensualité par le nombre de mois de crédit, ajoutez les frais de dossier et les frais de garantie (hypothèque ou caution mutuelle). Lors de sa simulation, le banquier vous indiquera le coût total du crédit.

  5. Quel budget prévoir pour passer mon permis de conduire ?

    Les auto-écoles proposent des forfaits comprenant les 20h obligatoires de conduite, les frais d’inscription, de dossier et de présentation aux examens. Les prix tournent autour de 1000 € auxquels il faut ajouter souvent des heures supplémentaires de conduite, entre 35 et 50 € de l’heure.

  6. Est-ce qu’il existe des aides pour passer le permis de conduire ?

    Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez bénéficier du dispositif gouvernemental du Permis à 1€ par jour. Il s’agit d’un prêt à taux zéro pour financer la préparation au permis. Inscrivez-vous dans une auto- école partenaire et faites une demande de prêt à taux zéro auprès de votre banque.

  7. Comment obtenir un prêt étudiant ?

    Si vous avez besoin d’un soutien financier pour vous accompagner dans vos études supérieures, vous pouvez demander à la banque un prêt étudiant. C’est un prêt personnel que vous rembourserez à l’entrée dans la vie active. Adressez-vous à votre conseiller pour bien évaluer le montant, la durée, le taux, la caution et tous les éléments adaptés à votre projet.

  8. Comment négocier mon prêt étudiant ?

    Durée, montant, taux, les conditions d’un prêt étudiant sont la plupart du temps intéressantes, mais varient beaucoup en fonction des personnes et des formations suivies. Faites-vous conseiller pour bien évaluer le chargé du différé (période pendant laquelle vous ne rembourserez pas encore le capital emprunté) sur votre budget.

  9. Quelle caution présenter pour obtenir mon prêt étudiant ?

    Il se peut que la banque vous demande une caution pour se protéger du risque lié au prêt qu’elle vous accorde. Vos parents peuvent apporter cette garantie si leurs revenus sont jugés suffisants. Si ce n’est pas le cas, l’Etat a mis en place un système de garantie qui peut couvrir vos prêts jusqu’à 15.000€.

  10. Comment acheter ma première voiture ?

    Si vous disposez d’une épargne suffisante ou si vous avez reçu un don familial, vous pouvez peut-être payer cash. Sinon vous pouvez demander un prêt personnel afin d’emprunter la somme nécessaire selon vos capacités de remboursement. Certains crédits vous permettent de financer en même temps votre passage de permis, le financement de votre véhicule et votre première assurance.

  11. Peut-on être responsable des dettes de son conjoint ?

    Le principe de la solidarité financière s’applique entre les époux, si les dépenses sont relatives à l’entretien du ménage (loyers, factures, électroménager, assurance-vieillesse) ou à l’éducation des enfants (frais de scolarité, santé, vacances). De même pour les impôts et la taxe d’habitation, lorsqu’ils vivent ensemble. Les créanciers peuvent saisir les biens communs, les salaires ou les biens propres de l’un ou l’autre.

  12. Qu’est ce que le surendettement ?

    Il s’agit de l’impossibilité, pour une personne, de faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles. Cette situation peut l’amener à déposer un dossier devant la commission départementale de surendettement (à la Banque de France) pour lui faciliter le remboursement, sous contrôle du juge de l’exécution.

  13. Qu’appelle-t-on crédit renouvelable ?

    Il s’agit d’une enveloppe de crédit dont vous pouvez disposer librement en demandant un chèque ou un virement sur votre compte bancaire ou plus généralement en effectuant des achats au moyen d’une carte de crédit. À chaque fois que vous utilisez tout ou partie de ce crédit, l’enveloppe allouée diminue mais, en parallèle, elle se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements, composés de capital et d’intérêt.

  14. Dans quel cas puis-je recourir à un prêt personnel ?

    Il est idéal pour financer un projet ou combler un déficit durable. On le préfère au crédit renouvelable ou au découvert, beaucoup plus souple et modulable, dès lors qu’ils perdurent au-delà de six mois et plus. Ce type de prêt est accordé pour une durée, un taux et des mensualités connues d’avance.

  15. Pourquoi choisir un prêt affecté ?

    Egalement connu sous le nom de crédit lié, le crédit affecté sert à financer un bien ou un service défini (automobile, équipement de la maison, travaux etc.). Ici, la vente du bien ou la fourniture de la prestation et le crédit sont totalement liés. Résultat, si vous renoncez au prêt ou s’il vous est refusé la transaction est également annulée.

  16. Est-il possible de transformer un prêt renouvelable en crédit classique ?

    Oui, A tout moment, vous pouvez au choix : le reconduire, le résilier ou demander à le transformer en crédit personnel. A cet effet, tous les ans, votre banque vous adresse ses propositions trois mois avant la date anniversaire de votre contrat.

  17. Un crédit personnel peut-il être remboursé par anticipation ?

    Vous pouvez, en effet, procéder à un remboursement par anticipation de votre crédit à la consommation, partiel ou total, et quand vous le souhaitez. Votre banquier ne peut s’y opposer, sauf s’il s’agit d’un remboursement anticipé partiel d’un montant inférieur à vos trois prochaines mensualités. A noter, dans certains cas une pénalité de remboursements anticipés peut être appliquée. Vérifiez auprès de votre conseiller.

  18. Une fois signé, est-il possible d’annuler un crédit à la consommation ?

    C’est votre droit le plus strict. Vous disposez en effet d’un droit de rétractation. Votre demande, rédigée, datée et signée de votre main, peut être envoyée en recommandée avec accusé de réception durant 14 jours, à compter de la signature de l’offre de prêt. Elle vous permet de renoncer à votre crédit sans avoir à vous justifier et sans pénalité.

  19. Peut-on cumuler plusieurs crédits : immobilier, à la consommation… ?

    Oui, rien ne vous empêche en théorie de cumuler autant de prêts que vous le souhaitez. En pratique toutefois, les mensualités de remboursement doivent être supportables pour votre budget. En moyenne, on estime, qu’elles ne doivent pas représenter plus de 30 % de vos revenus. Soit, par exemple 1 000 € pour un salaire de
    3 000 euros par mois.

  20. Une demande de prêt à la consommation peut-elle être refusée ?

    En France, il n’existe pas de droit au crédit. Cela signifie que votre demande de crédit peut toujours être refusée. C’est même une obligation pour la banque, si elle estime que votre endettement est trop élevé et que vous risquez d’éprouver des difficultés de remboursement. A défaut, si elle vous incitait à vous endetter au-delà du raisonnable, cela pourrait lui être reproché.

  21. Quand et comment rembourser un crédit à la consommation ?

    Pour connaître les détails, reportez-vous à votre contrat de crédit. Les conditions et modalités de remboursement doivent y figurer. En principe, le règlement se fait par prélèvement automatique mensuel depuis votre compte bancaire, dès le déblocage des fonds. A noter Pour un crédit affecté, l’obligation de remboursement débute à compter de la livraison du bien ou de la fourniture de la prestation.

  22. Que faire en cas de difficulté de paiement d’un crédit à la consommation ?

    Si en cours de prêt vous ne parvenez plus à régler vos mensualités, surtout n’hésitez pas à réagir rapidement. Prenez contact avec votre chargé de clientèle afin de trouver une solution et de mettre en place un report de l’échéance ou un rééchelonnement des mensualités. Votre conseiller privilégiera toujours la recherche d’une solution amiable.

  23. Qu’est ce qu’un remboursement anticipé ?

    C’est le fait de rembourser de façon anticipée votre crédit, totalement ou partiellement, sans pénalités pour les crédits à la consommation.