Guide sécurité internet du Crédit Agricole

Accueil, Les risques sur Internet , Les informations transmises , Des exemples

Les informations transmises

Des exemples

Dans votre navigateur Internet circulent en clair toutes les données que vous saisissez (identifiants, codes secrets, N° de Carte bancaire, cryptogramme visuel…) Des logiciels malveillants (voir malware) peuvent être installés à votre insu dans votre navigateur pour les intercepter et les transmettre à l’escroc qui va les utiliser à son profit.

La navigation sur Internet vers des sites de type http://site laisse également circuler en clair toutes les données que vous saisissez. L’attaque peut alors intervenir sur un composant du réseau Internet. Les composants chez les opérateurs sont généralement bien sécurisés. En revanche, d’autres le sont moins comme ceux des cybercafés, de votre entreprise, voire même votre « box » de raccordement à Internet.

Les échanges de courriels se font en clair sur Internet. Toutes vos correspondances sont donc susceptibles d’être interceptées. Il en va de même des codes d’accès aux boites à lettres.

Les applications officielles réalisées par des institutions (banques, gouvernement pour les impôts …), vous garantissent la confidentialité de vos données. Pour cela, elles mettent en œuvre des moyens importants.

Les applications non officielles développées par des organismes non institutionnels voir des internautes, se préoccupent moins voir peu de la sécurité. Ils ne vous garantissent jamais la confidentialité de vos données. C’est le cas lorsque vous utilisez des applications bancaires tierces (non officielles). De plus certaines applications peuvent contenir des "backdoor", ou être piratées.

Les informations transmises