Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Prêt immobilier : comment le choisir et le demander ?

En plus d’un éventuel apport personnel, vous devrez sans doute avoir recours à un prêt immobilier et selon les cas de certains prêts aidés, pour mener à bien votre projet d'achat immobilier. Une fois la solution identifiée, il faut monter votre dossier de prêt. Explications.

TROUVEZ LE FINANCEMENT QUI VOUS CONVIENT

Il existe différents types de prêts immobiliers, en fonction de vos revenus, du type de bien acheté (neuf ou ancien), des travaux éventuels à réaliser (éco rénovation), etc.

Les prêts immobiliers réglementés rassemblent :

• Le prêt à taux zéro (PTZ) 
• Le prêt épargne logement
• Le prêt conventionné (PC) ;
• Le prêt d’accession sociale (PAS)

Il existe également d’autres types de prêts immobiliers, distribués par l’ensemble des banques. Faites le point avec votre conseiller afin de déterminer le ou les prêts immobiliers les plus adaptés à votre projet. Vous évaluerez ensemble les mensualités de remboursement que vous pouvez assumer et la durée du crédit, ce qui vous permettra d’avoir une vision globale précis du financement de votre prêt immobilier.

DEMANDEZ VOTRE PRÊT IMMOBILIER

Une fois votre montage financier défini, vous déposerez avec votre conseiller une demande de prêt immobilier auprès de la banque. Le dossier est généralement constitué de pièces justifiant votre niveau de vie et votre capacité d’acquisition : feuilles de paie, avis d’imposition, preuve d’apport personnel…
Comment cela se passe ensuite ?

• Après instruction de votre dossier, votre banque vous adresse gratuitement par courrier une offre écrite de prêt.
• Cette offre de prêt immobilier est valable pendant au moins 30 jours à compter de la date de réception.
• Si elle vous convient, vous ne pourrez l’accepter qu’après un délai de réflexion obligatoire de 10 jours à partir du lendemain de la date de réception de l’offre de prêt.
• Vous pourrez donc renvoyer votre offre de prêt immobilier acceptée, signée, au plus tôt le 11ème jour après sa réception.
• Le déblocage des fonds, auprès du notaire qui gère l’opération (le vôtre ou celui du vendeur), aura lieu quelques jours avant la signature finale de votre achat.

Bon à savoir

Si le prêt immobilier proposé est à taux fixe, un échéancier des remboursements est annexé à l’offre. S’il est à taux variable, la banque doit joindre, en annexe, une notice présentant les conditions et les modalités de variation du taux d’intérêt.

 

© Uni-éditions – août 2013

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Le prêt immobilier est accordé sous réserve d’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant d’un prêt concernant l’acquisition ou la construction d’un logement, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Exemple représentatif pour un Prêt à Taux Zéro d’un montant de 50 000 €, décaissé en une seule fois, d’une durée totale de 240 mois (soit 20 années), au taux annuel débiteur fixe de 0 %, le remboursement s’effectue en 60 mensualités de 12,50 € suivi de 179 mensualités de 290,28 € et une dernière ajustée de 289,88 €. Montant total dû de 53 000,00 € dont intérêts de 0 €, pas de frais de dossier, assurance emprunteur obligatoire de 3 000,00 €, frais de garantie de 1 100 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,56 %. Le coût standard maximum de l’assurance emprunteur obligatoire est de 12,50 € par mois pour un assuré à 100 % âgé de moins de 31 ans, et s’ajoute à la mensualité du crédit. Le montant total dû par l’emprunteur au titre de l’assurance sur la durée totale du prêt sera de 3 000,00 € pour un Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) de 0,47 %. Le coût de l’assurance peut varier en fonction de votre situation personnelle et des garanties exigées par votre Caisse régionale. Renseignez-vous sur le coût applicable et les garanties exigées dans votre Caisse Régionale.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.