Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Carré bleu

Valorisez un capital avec un taux garanti et bénéficiez d’un Prêt Epargne Logement à l’échéance de votre contrat

Le Carré Bleu est une offre d’épargne à versement unique qui vous permet de faire fructifier un capital tout en bénéficiant à terme des avantages du PEL
 

  • Un capital et un taux garantis
  • Des conditions fiscales avantageuses
  • En fonction de l’effort d’épargne, la possibilité de bénéficier d’un Prêt Epargne Logement à taux garanti connu à l’avance(1)

(1) Dans le cadre de la réglementation Epargne Logement

Nous concevons toutes nos offres pour vous permettre de les utiliser au plus près de vos besoins. Le Carré Bleu du Crédit Agricole, c’est donc aussi les services et/ou options suivants à votre main qui peuvent faire l'objet d'un contrat et/ou d'une tarification spécifique :

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Niveau de protection du capital

100% à tout moment (1)

(1) Les fonds déposés sur le PEL bénéficient de la garantie des dépôts : www.garantiedesdepots.fr.

Disponibilité

Possible à tout moment mais entraîne la clôture du PEL, avec des effets sur la rémunération et le calcul des droits à prêt et à prime

Rémunération

Fixe pour toute la durée du contrat

Frais

Aucuns

Fiscalité des intérêts

Oui

Conditions de souscription

  • Ne pas déjà détenir un Carré Vert ou Bleu, un PEL, ou un CEL dans un autre établissement (2)
  • Durée du placement : 4 ans ou 8 ans
  • Versement unique de 6 000 € à 24 000 € (par palier de 3 000 €) ou à de 37 500 € pour la durée de 4 ans

(2) Dans le cadre de la réglementation Epargne Logement.

Les points d’attention
 
Un retrait avant terme entraîne :
  • La résiliation du contrat carré
  • La clôture des comptes à terme, avec pénalités prévues au contrat : vos intérêts sont recalculés selon un barème de remboursement anticipé défini à la souscription
  • La clôture du Plan Epargne Logement dans les conditions réglementaires

Ce placement est soumis totalement ou partiellement à l’impôt sur le revenu en fonction de sa date d’ouverture (3).

(3) Selon la réglementation fiscale en vigueur au 01/01/2018

Premier pas

Quel est votre profil d'épargnant ?

Quel placement pour votre épargne ?

Pour choisir la solution d'épargne qui vous convient, commencez par définir vos objectifs : épargner pour des projets à court ou moyen terme ? Investir dans l'immobilier ? Préparer votre retraite ? Obtenir des revenus complémentaires réguliers ? Transmettre votre capital ?

En savoir plus

8 astuces pour doper votre épargne

Durée d’épargne, rendement, disponibilité des capitaux, optimisation de votre fiscalité… Nos 8 conseils pour vous aider à vous poser les bonnes questions avant de mettre en place votre stratégie d’épargne.

En savoir plus

Réduire mes impôts en épargnant ? Chiche !

Vous souhaitez épargner tout en optimisant votre fiscalité ? Découvrez les placements qui vous permettent de bénéficier d’avantages fiscaux tout en préparant vos projets.

En savoir plus

À votre main 

Choisir le pallier de placement

Carré Bleu est un placement à versement unique. Vous avez le choix de placer en une seule fois une somme comprise entre 6 000 € et 24 000 € (par multiple de 3 000 € obligatoirement) ou 37 500 € (uniquement pour la durée de 4 ans).

Céder vos droits à prêt

Les titulaires d’un Carré bleu détenu depuis plus de 3 ans disposent de droits à prêt qu’ils peuvent céder à un membre de leur famille (1) détenant lui-même un PEL de plus de 3 ans, pour lui permettre d’augmenter sa capacité d’emprunt.

Pour céder ses droits à prêt, il faut clôturer son PEL, et le bénéficiaire doit utiliser ses propres droits à prêt pour emprunter. Les droits issus d'un PEL doivent être cédés en une seule fois à un même bénéficiaire : ils ne peuvent pas être cédés par fractions.

(1) Conjoint, enfants ou petits-enfants, parents ou grands-parents, frères et sœurs, neveux et nièces, oncles et tantes, et membres de la famille du conjoint ; cette opération est, en revanche, impossible entre cousins, concubins ou partenaires de PACS.

en pratique 

Qu’est-ce qu’un Carré bleu ?

Un Carré bleu est composé d’un Plan Epargne Logement (PEL) et de comptes à terme. Une partie de votre épargne est investie en une fois (le PEL) et l’autre partie est placée sur les comptes à terme (selon le barème indicatif délivré à la souscription) qui assurent durant la durée du contrat les versements réguliers obligatoires sur le PEL. À l’échéance, vous récupérez votre capital majoré des intérêts accumulés.

Au terme de votre contrat, vous pourrez demander un prêt immobilier* à un taux connu dès la souscription ou permettre à un membre de votre famille de compléter le financement de son projet immobilier. En cas de réalisation d’un prêt PEL d’un montant minimum de 5 000 €, vous percevrez une prime d’Etat.

 

*Le prêt doit servir à un projet conforme à la réglementation du PEL et concerner les logements destinés à l’habitation principale.

Qui peut souscrire un Carré bleu ?

Toute personne, majeure ou mineure non titulaire d’un PEL tous établissements confondus, d’un CEL détenu dans un autre établissement, ou d’un contrat Carré Bleu ou Carré Vert. Pour les mineurs la souscription est possible par les représentants légaux. Il est possible d’ouvrir un Carré bleu pour chacun des membres d’une famille.

Quelle est la fiscalité du Carré bleu ?

  • PEL ouvert jusqu’au 31 décembre 2017 : les intérêts perçus sur le PEL sont exonérés d’Impôt sur le Revenu jusqu’au 12ème anniversaire du contrat.
  • PEL ouvert à compter du 1er janvier 2018 : les intérêts perçus sur le PEL sont soumis à l’Impôt sur le Revenu dès la première année, dans les mêmes conditions que les intérêts perçus sur les dépôts à terme.
  • Les intérêts perçus sur les Dépôts à Terme subissent au moment de leur paiement un prélèvement obligatoire à titre d’acompte (sauf si le revenu fiscal de référence de l’avant dernière année de votre foyer fiscal est inférieur à un certain seuil et si vous avez demandé à être dispensé de cet acompte pour cette année). Vous devez ensuite mentionner ces intérêts sur votre déclaration de revenus pour qu’ils soient soumis à un taux forfaitaire, ou (sur option annuelle exercée sur votre déclaration de revenus et applicables à l’ensemble de vos revenus mobiliers de l’année) au barème progressif de l’impôt sur le revenu (sous déduction de l’acompte déjà perçu). 
  • La totalité des intérêts est également soumise aux prélèvements sociaux prélevés automatiquement à la source sur le montant des intérêts bruts.

Droits à prêt

  • Après 4 ans d’épargne et en fonction des droits acquis, vous avez la possibilité de solliciter jusqu’à 92 000 € de prêt épargne logement sur une durée comprise entre 2 et 15 ans. Le taux du prêt est garanti et connu dès la souscription de votre PEL.
  • Pour un PEL ouvert jusqu’au 31 décembre 2017, une prime d’État est versée en cas de réalisation d’un prêt Epargne Logement d’un montant minimum de 5 000 € et correspond à une fraction des intérêts acquis. Elle est plafonnée à 1 000 €, ou 1 525 € lorsque le logement répond à des critères de performance énergétique fixés par la réglementation.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Dans le cadre de la réglementation Épargne logement en vigueur au 01/08/2016 susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Les prêts PEL concernent les logements destinés à l’habitation principale. S’agissant de prêts concernant l’acquisition ou la construction d’un logement (ou simultanément une acquisition et des travaux ou certains travaux seuls garantis par une hypothèque ou une sûreté comparable) le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Pour des prêts finançant uniquement certains travaux non garantis par une hypothèque ou une sûreté comparable, le prêt prend la forme d’un crédit à la consommation. Vous disposez alors d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires révolus à compter de la conclusion du contrat pour revenir sur votre engagement.

Cet article peut vous intéresser
Changer de fournisseur d’énergie : 3 questions avant de se lancer

La concurrence entre fournisseurs d’énergie permet de profiter de tarifs attractifs et vous êtes bien décidé à en profiter.

Lire l'article

NOS AUTRES SOLUTIONS

Mentions lÉgales

Dernière mise à jour Mai 2018 nécessitant une évolution probable courant 2018, conformément à l’application de la Loi de Finances 2018.