Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

À quoi sert la protection juridique ?

24 juil
ARGENT

Juillet 2009

Vous avez un litige avec votre employeur ? Vous souhaitez connaître les responsabilités qui incombent à votre bailleur ? Votre garagiste a effectué des réparations que vous ne lui aviez pas demandées ? Pour résoudre tous ces conflits de la vie quotidienne, la protection juridique peut vous aider.

La protection juridique, une garantie pour tous les litiges

La protection juridique peut être proposée, soit dans le cadre d’un contrat d’assurance comme la multirisque habitation, soit dans un contrat autonome. Elle peut aussi être adossée à une carte de crédit, ou liée à l’adhésion à une association. La plupart des garanties de protection juridique assurent l’ensemble des membres de la famille (conjoint, enfants et, le plus souvent, toute personne vivant habituellement au sein de la famille). On distingue principalement trois types de garanties, en fonction de leur périmètre d’intervention : la garantie défense pénale et recours suite à un accident, largement répandue dans les multirisques habitation et automobile ; la protection juridique couvrant un domaine précis (habitation, automobile, consommation…) ou la protection juridique générale.

Comment ça marche ?

Les assureurs proposent en général un service d’information juridique par téléphone. Une équipe de juristes est ainsi mise à la disposition de l’assuré pour l’éclairer sur ses droits et l’orienter avant toute démarche. Il est important de contacter son assureur avant de déposer plainte ou d’appeler un avocat. Comme pour tout contrat d’assurance, la garantie de protection juridique n’est déclenchée qu’après l’envoi d’une déclaration de sinistre à votre assureur. Celui-ci se charge alors de mettre en œuvre le plus rapidement possible tous les moyens, qu’ils soient amiables ou judiciaires, pour résoudre votre litige. Lorsque le litige nécessite une action en justice, les honoraires d’avocats, les frais de procès et les frais annexes peuvent être très élevés. Dans le cadre de la protection juridique, ils sont pris en charge par l’assureur dans les limites du contrat.

Pour en savoir plus : www.ffsa.fr


Delphine Goater – Uni-Éditions – juillet 2009