Retour au site Crédit Agricole
Blog / EPARGNE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Epargne solidaire : investir son argent dans des activités citoyennes

07 fév
Epargne solidaire : investir son argent dans des activités citoyennes
EPARGNE

Février 2013

L’épargne solidaire consiste à faire fructifier son épargne tout en finançant des activités au service de l’emploi, de la lutte contre l’exclusion ou de la préservation de l’environnement.

L’épargne solidaire est en plein essor. Selon le baromètre Finansol de 2012-2013, plus de 50% des Français en ont déjà entendu parler et l’encours des produits d’épargne solidaire a atteint début 2012 un niveau record, avec un cumul de 3,55 milliards d’euros. L’épargne solidaire est un produit d’épargne classique qui englobe divers supports – livrets, contrats d’assurance vie, sicav, comptes à terme… – dans lesquels est introduit un mécanisme de solidarité.

Les secteurs soutenus

L’épargne solidaire soutient des activités très différentes à fort impact social : l’insertion par l’emploi et par le logement, l’environnement, la solidarité internationale. En 2012, cette épargne a permis de soutenir près de 83 000 entreprises et plus de 33 00 personnes, soit environ 13 400 ménages qui ont ainsi été logés ou relogés, sans oublier les projets innovants en matière d’énergie renouvelable ou les initiatives de solidarité internationales (microcrédit, coopératives agricoles, etc.)*. Les épargnants peuvent choisir les activités qu’ils vont aider selon leurs valeurs ou leurs centres d’intérêts. Les produits d’épargne solidaire bénéficient du label Finansol, décerné par un comité d’experts indépendants sur des critères de solidarité et de transparence.

Les différentes formes de l’épargne solidaire

L’épargne de partage : les intérêts produits par le placement sont partagés entre le souscripteur et l’association ou la fondation bénéficiaire, qui reçoit au minimum 25 % des revenus annuels du placement, sous forme de don.

L’investissement solidaire : l’épargne est investie dans des sicav ou des fonds communs de placement solidaires. De 5 à 10 % du montant de l’épargne ainsi collectée servent à financer des entreprises solidaires.

Les fonds éthiques : les fonds éthiques permettent aux épargnants d’investir dans les grandes entreprises ayant des pratiques respectueuses en matière sociétale et environnementale. Les épargnants mettent ainsi à profit l’influence qu’ils peuvent avoir, en tant qu’investisseurs, afin d’encourager ces bonnes pratiques.
Dans le cadre de l’épargne de partage, la partie des intérêts versée aux organismes de solidarité est assimilée à un don déductible des impôts. Les produits souscrits dans le cadre de l’investissement solidaire bénéficient également des avantages fiscaux attachés aux produits d’épargne.

Comment devenir épargnant solidaire ?

Il est possible de souscrire un placement auprès de sa banque ou par le biais de son plan d’épargne entreprise. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2010, la loi de modernisation de l’économie (LME) oblige les entreprises à proposer aux salariés de placer leur épargne dans des fonds solidaires.

*Source : Finansol, collectif des acteurs de la finance solidaire qui pour mission d’assurer la promotion du secteur au nom de ses membres et de créer un label pour distinguer les placements à caractère solidaire de ceux plus classiques.


© Uni-éditions/MIG – janvier 2013