Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Comment éviter les incendies domestiques ?

20/02/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Logement #Aléas de la vie #Sécurité

TOUT UN MAG POUR VOUS

Comment éviter les incendies domestiques ?

Les incendies domestiques sont bien plus fréquents qu’il n’y parait. Les causes sont nombreuses mais comment s’en protéger ?

LES PRINCIPALES CAUSES D’INCENDIE

En France, 1 feu se déclare toutes les 2 minutes et c’est environ 200 000 incendies d’habitation qui sont signalés chaque année rappellent la Fédération Française du Matériel d’Incendie (FFMI) et l’Observatoire National de la Sécurité Electrique (chiffres 2018 ONSE ).


Dans 25% des cas, les incendies domestiques proviennent d’une installation électrique. Les équipements tels que les rallonges électriques ou les multiprises peuvent représenter un danger potentiel lorsque de nombreux appareils sont utilisés en même temps. Cela peut générer des surchauffes. Il est important d’utiliser du matériel normé CE et NF pour s’assurer de la fiabilité du matériel.


Les départs de feux peuvent provenir de n’importe quelle pièce dans une habitation mais ils proviennent très fréquemment des cuisines. En cause : des plats oubliés sur la gazinière, de l’huile qui s’enflamme ou des torchons déposés trop près des sources de chaleur.


Les autres facteurs sont nombreux et variés mais ils relèvent souvent d’un manque de vigilance de la part des occupants du logement. Nous retrouvons ainsi les bougies d’ambiance mal éteintes ou simplement oubliées, des cigarettes qui se consument encore après avoir été jetées ou des plantes trop proches du feu.

Vous aimerez aussi : COMMENT ÉVITER LE « SQUAT » DE SA MAISON SECONDAIRE ?

COMMENT SE PRÉMUNIR DES INCENDIES DOMESTIQUES ?

La meilleure des solutions est de tout d’abord adopter une vigilance au quotidien. Ne pas laisser de feux allumés, rester vigilant notamment en cuisine et ne rien laisser trop près des sources de chaleur. Il conviendra également d’installer un détecteur de fumée dans votre logement. Dorénavant obligatoires depuis la loi Morange de mars 2015, les détecteurs de fumée sont un moyen efficace pour se protéger des incendies. La sirène d’alarme permet de vous avertir en cas de départ de feu et tout particulièrement la nuit lorsque les occupants dorment. Il existe deux types de détecteurs mais seul le détecteur de fumée normalisé est obligatoire :


- Les détecteurs de fumée qui alertent en cas de départ de feu
- Les détecteurs de monoxyde de carbone qui alertent lorsqu’un appareil à combustion (poêle, chaudière, etc) rejette du monoxyde de carbone qui est inodore mais mortel.

Il existe également des détecteurs connectés qui vous préviennent par sms ou par un message depuis une application lors d’une détection d’incendie. Attention toutefois à bien veiller à son autonomie et à la fiabilité des alertes.

BON À SAVOIR

Le système d’alarme du Crédit Agricole peut-être équipé d’un détecteur de fumée relié à une centrale de télésurveillance. En cas de détection d’’incendie, les opérateurs consultent les images à distance et si le départ de feu est confirmé, ils préviennent immédiatement les pompiers. Même lorsque le système d’alarme est désactivé, le détecteur de fumée reste connecté.

Si un incendie non maîtrisable venait à survenir, il vous faut tout de suite contacter les secours au 18 ou le 112 (numéro d’urgence européen).

Vous aimerez aussi : COMMENT PROTÉGER SON DOMICILE PENDANT LES VACANCES ?

 

© Nexecur - Janvier 2019

Sources : INPES et ONSE.

Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.