Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Assurance vie : quels critères retenir pour choisir votre contrat ?

30/06/2020 - 3 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Famille #Argent #Décryptage

tout un mag pour vous

Assurance vie : quels critères retenir pour choisir votre contrat ?

L’assurance vie offre plusieurs options d’investissement qui peuvent être choisies selon votre profil de risque et vos besoins.

L’assurance vie est un produit complet qui peut proposer une multitude de supports et d’options afin de s’adapter au mieux à vos besoins et à votre profil d’investisseur.

Les personnes, désirant placer leur capital à moyen ou long terme, peuvent souscrire un contrat d’assurance vie qui offre, selon les contrats, un vaste choix de supports d’investissement entre le fonds euro au capital sécurisé (diminué le cas échéant des frais du contrat d’assurance vie et du coût des éventuelles garanties complémentaires), et les unités de compte présentant un risque de perte en capital. Voici les principaux critères à étudier avant d’adhérer à un contrat.

LE TYPE DE SUPPORT

Les contrats d’assurance vie multisupports peuvent proposer une large palette de supports d’investissement, plus ou moins risqués et avec un rendement potentiel plus ou moins élevé :

  • Le support en euros : qui garantit un rendement sécurisé.
  • Le support « euro-croissance » : qui permet de bénéficier d'une gestion financière plus dynamique que le support en euros tout en apportant une garantie en capital totale ou partielle à l’échéance que vous avez définie.
  • Les supports en unités de compte : qui offrent un potentiel de rémunération attractif mais présentent un risque de perte en capital.

La diversification des investissements, notamment sur des actifs plus risqués que le fonds en euros, vous permet d’espérer un rendement supérieur.

Le couple rendement/risque s’apprécie en fonction de la répartition entre les supports sécuritaires et les supports plus dynamiques et doit répondre à l’appétence au risque, au profil et à l’horizon de placement de l’investisseur.

LES POTENTIELS DE PERFORMANCE DES SUPPORTS

Dans le contexte de taux bas observé depuis plusieurs années, les rendements des fonds euros, majoritairement investis en obligations d’Etat, sont limités. Dès lors, l’investissement dans les supports en unités de compte dans une logique de diversification de son épargne, est une solution à étudier de près. Les unités de compte offrent une espérance de rendement à long terme généralement plus élevée que les fonds euros en contrepartie d’une prise de risque plus importante car le capital n’est pas garanti. Votre profil d’investisseur et votre aversion au risque vous guideront dans le choix des unités de compte. Il en existe une grande variété investie en obligations, actions ou immobilier avec un degré de volatilité plus ou moins élevé et des stratégies d’investissement différentes.

LES DIFFÉRENTS MODES DE GESTION

Pour gérer les investissements sur les supports du contrat d’assurance vie, il peut exister différents modes de gestion : gestion libre, conseillée, pilotée ou sous mandat. Le mode de gestion choisi dépend de vos connaissances financières et du temps dont vous disposez pour effectuer les arbitrages.

Pour connaître la formule la plus adaptée à votre profil, vous pouvez consulter votre conseiller qui évaluera vos connaissances et déterminera avec vous la solution la plus adaptée à vos attentes. Toutefois, tous les contrats d’assurance vie ne proposent pas l’ensemble des modes de gestion, vous devez vous rapprocher de votre conseiller pour en savoir plus sur les conditions, seuils et tarifs des différents modes de gestion.

LES FRAIS

L’adhésion et la gestion de votre contrat d’assurance vie est sujette à des frais qui sont de plusieurs ordres et prélevés directement sur votre contrat.
Lorsque vous réalisez des versements sur votre contrat, des frais sur versement sont appliqués, ils sont plafonnés à 5% du montant du versement. Certains contrats directement souscrits en ligne ne prélèvent pas ce type de frais.

Lorsque vous réalisez des arbitrages sur votre contrat, des frais dits d’arbitrage peuvent être prélevés. Les frais s’élèvent généralement à 1% de la somme arbitrée, parfois, selon les contrats, à un prix fixe. Certains contrats offrent quelques arbitrages par an et d’autres souscrits en ligne ne facturent pas de frais d’arbitrage. Concernant les arbitrages automatiques qui sont liés à des options de gestion de votre contrat en vue notamment de sécuriser des plus-values, ils sont facturés également.

Enfin, les contrats d’assurance vie peuvent être soumis à des frais de gestion.

Les types de frais, le montant des différents frais et leur application varient d’un assureur à l’autre selon les conditions prévues au contrat. Avant d’adhérer à un contrat d’assurance vie, il est judicieux de comparer les différentes offres sur le marché car le coût de votre contrat réduit le rendement de votre investissement.

 

Sources https://www.economie.gouv.fr/particuliers/assurance-vie

 

© Webedia – Juin 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale.