Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Funérailles : quelle organisation ?

07/08/2019 - 3 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Famille #Aléas de la vie #Décryptage

tout un mag pour vous

Funérailles : quelle organisation ?

Lorsqu’un proche décède, vous devez effectuer un certain nombre de démarches pour procéder à l’organisation de ses funérailles. Voici les étapes principales à respecter.

DANS LA PÉRIODE QUI SUIT LE DÉCÈS

  • Faire constater le décès : lorsque le décès survient, la priorité est de le faire constater et d’établir un certificat. Si la personne est décédée à son domicile, faites venir un médecin qui vous remettra un certificat médical.

Si la personne est décédée dans un hôpital, une clinique ou une maison de retraite, le médecin de l’établissement constatera le décès et vous remettra le certificat.
Dans le cas d’un suicide ou d’une mort accidentelle, contactez le commissariat de police ou la gendarmerie

  • Faire établir un acte de décès : rendez-vous ensuite à la mairie du lieu de décès, muni du certificat de décès, d’une pièce d’identité à votre nom, d’une pièce d’identité du défunt et si vous le pouvez de son livret de famille.

La mairie établira alors un acte de décès. Pensez à en demander plusieurs exemplaires car ils vous seront demandés pour de multiples démarches ultérieures.

BON À SAVOIR

La solution d’assurance obsèques développée par le Crédit Agricole propose une assistance obsèques en option pour les proches du défunt. Ce service d’accompagnement prévoit l’enregistrement des volontés essentielles ainsi qu’un service d’assistance pour faciliter l’organisation des obsèques.

Vous aimerez aussi : Qui doit payer les frais d’obsèques ?
 

DANS LA SEMAINE QUI SUIT LE DÉCÈS

  • Faire transporter le corps : dans les 48 heures qui suivent le décès, le corps peut être transporté depuis l’hôpital ou la maison de retraite dans une chambre funéraire – attention cette chambre est payante - ou au domicile du défunt par les pompes funèbres.

Un transfert dans une chambre mortuaire est également possible. Située et gérée par les établissements de santé, la chambre mortuaire est généralement gratuite pendant 3 jours et le transport du corps est généralement pris en charge par l’établissement dans lequel décède le défunt, sauf volonté contraire de la famille.

  • Vérifier les dispositions prises par le défunt : jetez un œil dans les papiers importants du défunt et échangez avec vos proches pour connaître les volontés qu’il aurait pu exprimer concernant ses obsèques : voulait-il une cérémonie religieuse ou laïque ? Voulait-il être inhumé ou incinéré ? A quel endroit voulait-il que la cérémonie ait lieu ?

S’il ne vous en avait pas informé de son vivant, vérifiez que le défunt n’avait pas souscrit une assurance obsèques. Dans ce cas, en fonction de la formule choisie, le contrat peut prévoir soit le versement d’un capital à un bénéficiaire désigné pour couvrir le montant des frais d’obsèques, soit prévoir le versement d’un capital et d’une prestation personnalisée. Avec cette dernière option, le défunt pourrait avoir anticipé de son vivant l’organisation de ses funérailles et le déroulement de la cérémonie, du choix du prestataire au choix du cercueil en passant par le nombre de porteurs ou la musique.
Pour vérifier l’existence d’un contrat d’assurance obsèques, déposez une requête par courrier ou en ligne auprès de l’Agira.
Vous devrez notamment fournir une copie de l’acte de décès. L’Agira traite tout dossier complet le jour-même en l’adressant à l’ensemble des assureurs concernés.
S’il existe effectivement un contrat, la compagnie d’assurance adresse sa réponse directement au bénéficiaire du contrat obsèques, dans un délai de trois jours à compter de la réception de la demande par l’Agira.
Notez que si le décès a eu lieu plus de trois mois avant votre demande, le délai de réponse est alors d’un mois.

  • Obtenir un permis pour les funérailles : c’est généralement l’entreprise de pompes funèbres qui se charge de contacter la mairie pour obtenir l’autorisation d’inhumation ou de crémation. Les obsèques doivent avoir lieu au plus tard dans les six jours ouvrables qui suivent le décès.

 

© Webedia - Juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Assurance Obsèques est une offre composée du contrat Financement Obsèques et du contrat Assistance Obsèques. Financement Obsèques est un contrat d’assurance de groupe vie-entière assuré par PREDICA, entreprise régie par le Code des Assurances. Les prestations d’assistance du contrat Assistance sont assurées par FRAGONARD ASSURANCES, entreprise régie par le Code des assurances et mises en œuvre par : AWP FRANCE SAS, société de courtage d’assurances immatriculée à l’ORIAS sous le numéro 07 026 669, désignée sous la dénomination commerciale Mondial Assistance ». Le contrat Assistance Obsèques comprend également des prestations mises en œuvre par Previseo Obsèques Les conditions contractuelles et les garanties figurent dans la Notice d’Information et les Conditions Générales des contrats. Conformément à la réglementation, vous avez la possibilité de renoncer à votre adhésion dans un délai de 30 jours calendaires révolus à compter de la conclusion de votre adhésion.
Les mentions légales détaillées de ces entreprises sont accessibles en cliquant sur ce lien.