Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Livret A : votre checklist avant de l’ouvrir

08/04/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Famille #Argent #Décryptage

tout un mag pour vous

Livret A : votre checklist avant de l’ouvrir

Le livret A constitue un produit d’épargne clé pour les Français. Comment l’ouvrir, pour quel montant, sur quelle durée… ? La liste des questions à vous poser avant de vous décider.

Placement idéal pour vous accompagner tout au long de la vie, le Livret A vous permet de vous constituer une épargne de précaution bien appréciable au moment de faire face à un coup dur ou à un coup de cœur.

DÉTENEZ-VOUS DÉJÀ UN LIVRET A ?

Vérifiez impérativement ce point au préalable. Car chaque Français mineur ou majeur ne peut être titulaire que d’un seul Livret A ou compte spécial sur livret du Crédit Mutuel (Livret Bleu), tous établissements bancaires confondus.
Avant de procéder à l’ouverture de votre Livret A, votre établissement doit d’ailleurs préalablement s’en assurer auprès de l’Administration fiscale. Aucune ouverture n’est possible avant l’obtention de sa réponse.

BON À SAVOIR

La détention de plusieurs livrets A expose leur titulaire à une amende égale à 2 % du montant total du livret surnuméraire et à la fiscalisation des intérêts indûment exonérés (article1739 A du Code général des impôts).

COMMENT OUVRIR UN LIVRET A ?

Pour ouvrir un livret A, vous devez fournir à votre établissement une pièce d’identité et un justificatif de domicile de moins de trois mois. Pour les mineurs, pensez à vous munir d’une copie du livret de famille ou d’un acte de naissance. La signature d'un des parents sera également exigée.

BON À SAVOIR

Attention ! Tout produit d’épargne ouvert au nom d’un enfant ou d’un petit enfant lui appartient. Une fois l’argent versé sur son livret A, vous ne pourrez plus en disposer à votre convenance.

UN LIVRET A POUR QUOI FAIRE ?

Souple, non imposable, garanti par l’État : le livret A représente une bonne solution de placement pour votre épargne de précaution. Il peut aussi faire office de cagnotte si vous économisez en vue de financer un achat, un voyage ou des travaux immobiliers, par exemple. Votre argent, disponible à tout moment, vous offre toute liberté de puiser à volonté dans votre livret au gré de vos besoins.

BON À SAVOIR

Suivant votre souhait, vous pouvez effectuer des retraits sur votre livret A en espèces, par chèque de banque ou encore par prélèvement pour régler certaines factures. Attention, les retraits sont d’un montant minimum de 10 euros et le solde du livret A ne doit jamais être débiteur. Pour les mineurs âgés de moins de 16 ans, l’autorisation des représentants légaux (parents) est nécessaire, et pour les mineurs âgés de plus de 16 ans, ils peuvent les effectuer seuls sauf opposition des représentants légaux.

COMBIEN DE TEMPS CONSERVER UN LIVRET A ?

À durée illimitée, le livret A peut être souscrit dès la naissance et se conserver tout au long de la vie. Véritable tirelire rémunérée au taux de 0,75 % (taux nominal annuel brut fixé par les pouvoirs publics en vigueur au XX/XX/XX), il a vocation à rester ouvert en permanence, même si vous maintenez dessus le strict minimum de 10 euros. L’astuce pour l’alimenter sans y penser : faire virer vos allocations familiales et/ou vos remboursements de l’assurance maladie et de complémentaire santé. Ainsi, petit à petit, au fil des mois, vous renouvellerez votre pécule. Pensez aussi aux versements réguliers programmés fixes ou personnalisés. Attention, les versements sont d’un montant minimum de 10 euros et les dépôts sur le livret A sont plafonnés.

© Uni-médias -  avril 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS