Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Médecines douces : sont-elles remboursées ?

Osthéopathie, auriculothérapie, shiatsu : les médecines alternatives ont le vent en poupe. Peu ou pas remboursés par l’Assurance maladie, les actes de médecine douce commencent à être mieux pris en charge par les assurances complémentaire santé.

LES MÉDECINES DOUCES, QUÉZAKO ?

Les médecines alternatives et complémentaires (MAC), plus communément appelées « médecines douces », ce sont plus de 150 pratiques à visée thérapeutique. Cela va de l’ostéopathie à l’hypnose, en passant par la réflexologie, le shiatsu, l’acupuncture, la chiropraxie, la naturopathie ou encore l’homéopathie. Leur particularité est d’appréhender le corps comme un tout et non de s’intéresser à un seul symptôme.

QUELLES SONT LES MÉDECINES DOUCES RECONNUES ?

Aujourd’hui, seulement quatre médecines douces sont officiellement reconnues par l’assurance maladie : l’ostéopathie, l’acupuncture, l’homéopathie et la mésothérapie. On considère qu’elles obtiennent de bons résultats en fonction des pathologies et répondent favorablement à des critères d’évaluation objectifs, en complément de traitements efficaces de la médecine conventionnelle.

POURQUOI NE SONT-ELLES PAS MIEUX REMBOURSÉES ?

Malgré leur reconnaissance officielle, l’ostéopathie, l’acupuncture, l’homéopathie et la mésothérapie ne sont pas traitées de la même manière par l’Assurance maladie. Dans d’autres pays, on considère qu’elles participent à la prévention de certaines maladies et leur prise en charge est nettement plus élevée qu’en France.
Certaines formules d’assurance complémentaire santé, vous permettent d’être en partie remboursé des actes de médecine douce, dans la limite d’un forfait annuel (par exemple : 3 séances d’ostéopathie par an dans la limite de 30 euros par séance…), et sur présentation d’une facture du praticien. Renseignez-vous auprès de votre assureur.

 

© Uni-éditions - juin 2014
 

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Les garanties des contrats d'assurance Complémentaire Santé sont assurées par Pacifica, entreprise régie par le code des assurances.
 

Tout un Mag pour vous