Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Tout ce qu’il faut savoir sur le mi-temps thérapeutique

31/07/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Famille #Aléas de la vie #Décryptage

tout un mag pour vous

Tout ce qu’il faut savoir sur le mi-temps thérapeutique

Le mi-temps thérapeutique est une reprise du travail à temps partiel. Comment cela se passe-t-il ? Quelles en sont les modalités ? Explications.

MI-TEMPS THÉRAPEUTIQUE : DANS QUELS CAS ?

Le mi-temps thérapeutique permet au salarié de reprendre partiellement son activité professionnelle, en bénéficiant d’un complément de salaire versé par l’Assurance maladie.
Votre médecin traitant peut préconiser ce dispositif s’il estime que la reprise de votre activité peut contribuer à améliorer votre état mais que vous n’êtes pas apte à reprendre directement votre travail à temps plein.
Vous pouvez aussi bénéficier d’un mi-temps thérapeutique si vous devez faire l’objet d’une rééducation ou d’une réadaptation professionnelle afin de retrouver un emploi qui soit compatible avec votre état de santé.

    Vous aimerez aussi : Mi-temps thérapeutique : quelles incidences en matière de salaire ?

QUELLE RÉMUNÉRATION PENDANT UN MI-TEMPS THÉRAPEUTIQUE ?

Tant que dure votre mi-temps thérapeutique, votre employeur vous verse un salaire, au prorata du temps passé à travailler pour lui. Il ne vous verse donc pas un salaire complet, ce qui implique un manque à gagner pour le travailleur.
La Sécurité sociale peut compléter ces revenus par le versement d’indemnités journalières.
Le montant des indemnités journalières est fixé par votre organisme d’affiliation à la sécurité sociale. Leur versement se fait au maximum une année supplémentaire par rapport au délai maximum de trois ans qui est normalement prévu pour des indemnités journalières versées pour un arrêt maladie.

QUELLES DÉMARCHES POUR OBTENIR UN MI-TEMPS THÉRAPEUTIQUE ?

Votre médecin vous prescrit une reprise à temps partiel pour motif thérapeutique, sous forme de documents à transmettre à la fois à votre organisme d’affiliation à la sécurité sociale et à votre employeur.

Une fois que votre employeur a donné un accord de principe, vous organisez avec lui la répartition de votre futur temps de travail. Votre salaire perçu dépendra de votre temps de présence dans le cadre de votre temps partiel thérapeutique et de votre contrat de travail. La CPAM vous versera un complément de revenu sous forme d’indemnités journalières.
De son côté, le médecin-conseil de votre organisme d’affiliation à la sécurité sociale juge de la validité de la demande de mi-temps thérapeutique. Il lui appartient également d’émettre un avis favorable ou défavorable au versement d’indemnités journalières à l’assuré. En effet, le cumul salaire et indemnités journalières ne peut être supérieur au salaire de base versé à un salarié de la même catégorie professionnelle.

 

© Webedia - Juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.