Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Travailler après la retraite : et si j’osais ?

Arrondir ses fins de mois, maintenir son niveau de vie, transmettre un savoir-faire, ne pas s’ennuyer… les raisons qui conduisent à travailler de nouveau alors que l’on est retraité sont multiples. Et les façons de le faire tout autant ! Petit tour d’horizon.

TROUVER UN JOB POUR RETRAITÉ, EST-CE FACILE ?

Avec les difficultés que rencontrent les régimes de retraite, les pouvoirs publics encouragent les emplois pour retraités.

Si vous vous sentez en forme, si vous avez envie de « rempiler », si vous en avez besoin financièrement, ou si vous avez une opportunité qui vous plaît, alors n’hésitez pas : le cumul emploi retraite est fait pour vous.

Vous pouvez l’exercer en toute liberté : en y consacrant autant de temps que souhaité ou nécessaire. Seule (petite) contrainte à respecter : le signaler au préalable à toutes les caisses de retraite qui vous versent une pension.

Et bien-sûr pensez à l’impact sur vos impôts !

LA MICRO-ENTREPRISE, UNE BONNE SOLUTION ?

Devenir micro-entrepreneur – le terme remplace désormais celui d’autoentrepreneur – est effectivement une bonne solution, à plusieurs conditions :

  • Si travailler en indépendant à la retraite ne vous fait pas peur ;
  • Si les formalités administratives et fiscales auxquelles il faut se soumettre ne vous rebutent pas (immatriculation de la microentreprise, paiement des cotisations sociales, de l’impôt sur le chiffre d’affaires…) ;
  • Si vous avez déjà une bonne visibilité de votre future activité.

Vous ferez ainsi partie des nombreux retraités patrons qui choisissent cette nouvelle forme d’activité pour la liberté qu’elle leur procure, notamment du côté des horaires de travail.

Intéressé ? Consultez le site des micro-entrepreneurs pour découvrir les formalités et entamer les démarches pour créer votre activité.

RETOURNER CHEZ SON EMPLOYEUR, C’EST POSSIBLE ?

C’est non seulement possible, mais cela peut être plus confortable, car vous êtes en terrain connu et pourrez participer à la pérennité d’une société qui vous tenait peut-être à cœur en « passant le relais » à des jeunes.

Sachez toutefois que le fait de retourner chez votre employeur précédent ne vous garantit ni le même poste qu’avant, ni le même salaire, ni un contrat à durée indéterminée. Vous pouvez aussi offrir votre savoir-faire à un autre employeur : tout est question de négociation !

TEMPS PARTIEL OU TEMPS PLEIN ?

Un job retraité à temps partiel ou à temps plein : ce n’est pas forcément vous qui déciderez, tout va dépendre de vos besoins financiers et des opportunités d’emploi !

 Avec un statut de retraité entrepreneur, vous pouvez, en principe, gérer facilement votre emploi du temps puisque vous êtes retraité et patron à la fois.

Avec un nouvel emploi retraité, tout dépendra des souhaits de votre employeur et, là encore, d’une certaine dose de négociation.

En résumé, si vous souhaitez continuer à travailler même à la retraite de nombreuses solutions s’offrent à vous. Mais n’oubliez pas : la retraite ce n’est pas le bagne ! Alors gardez-vous du temps libre pour profiter de votre deuxième vie.

 

© Uni-éditions – octobre 2016

tout un mag pour vous