Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Vélos classiques et vélos électriques, quelle couverture en cas d’accident ?

22/11/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Vie Quotidienne #Véhicule #Décryptage

tout un mag pour vous

Vélos classiques et vélos électriques, quelle couverture en cas d’accident ?

Se déplacer à vélo, en ville ou à la campagne, devient de plus en plus courant et l’usage des vélos électriques se répand. Vélo classique ou vélo électrique, quelle assurance souscrire pour être bien couvert ?

VÉLOS CLASSIQUES

Si l’assurance pour circuler avec un vélo n’est pas obligatoire, elle est fortement recommandée. En effet, si vous êtes responsable d’un accident, en cas de dommages corporels ou matériels causés à des tierces personnes, vous devrez les indemniser. Sans assurance, vous paierez de votre poche la réparation des dommages commis.

La garantie responsabilité civile, généralement incluse dans votre contrat multirisque habitation, couvre vos déplacements à vélo et ceux des membres de votre famille habitant sous votre toit (essentiellement votre conjoint, vos enfants…). Sans contrat multirisque habitation, vous pouvez souscrire un contrat spécifique garantie responsabilité civile auprès d'un assureur. Pour couvrir vos propres dommages et ceux de votre vélo, vous pouvez également choisir en plus une garantie accident (elle jouera si vous avez commis une faute inexcusable ou si vous vous êtes blessé tout seul, sans qu’il y ait un responsable) ; une garantie vol et dégradations du vélo et une garantie protection juridique (l’assureur prendra en charge vos démarches et vos frais de tribunaux, par exemple, si l'auteur du dommage ne veut pas reconnaître sa responsabilité). On parle alors de multirisque bicyclette.

VÉLOS À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE

L'assurance n'est pas obligatoire si la puissance de votre vélo avec assistance électrique ne dépasse pas 250 W et si cette assistance n'est pas activable au-delà de 25km/h. Tout comme pour un vélo classique, vous aurez intérêt à être couvert par une garantie responsabilité civile, voire une garantie accident vol et dégradations, protection juridique (la multirisque bicyclette).

Si la puissance de votre vélo dépasse 250 W, il est assimilé à une moto. Vous devrez donc souscrire une assurance spécifique deux-roues à moteur.

BON À SAVOIR

25 km/h. C’est la vitesse à ne pas dépasser pour qu’un vélo à assistance électrique ne soit pas soumis à l’obligation d’assurance véhicule à moteur.

© Chantal Masson – Uni-médias – Novembre 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS