Retour au site Crédit Agricole
Blog / LOGEMENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

4 conseils pour bien vieillir chez soi

01 oct
4 conseils pour bien vieillir chez soi
LOGEMENT

Octobre 2014

Aménager son logement pour vieillir chez soi dans des conditions confortables et optimales semble une évidence. Pour autant, ce n’est que lorsque le risque de chute est important ou lorsqu’un accident domestique survient que l’on se pose généralement la question de la sécurité du domicile et du maintien de l’autonomie à domicile. Il existe pourtant différentes solutions faciles à mettre en place et relativement peu couteuses qui peuvent aussi être anticipées, dès 60 ans.

1- Sécuriser les déplacements

Pour faciliter la mobilité entre toutes les pièces du logement, rien de mieux que de faire de la place, en enlevant les installations ou les meubles encombrants. Pour sécuriser les lieux de passage plus difficiles, on peut installer des mains courantes le long des murs : elles offriront à la personne âgée des points d’appui précieux. Il peut également être judicieux de vérifier l’état des moquettes éventuelles (et de les faire remplacer par des revêtements de sol non glissants), d’enlever les tapis ou, si cela n’est pas possible, de les fixer au sol à l’aide de dispositifs antidérapants.

2- Adapter la cuisine

Pour éviter les accidents domestiques, il peut être intéressant de revisiter la cuisine, sans pour autant engager trop de frais. Dans un premier temps, on peut par exemple positionner les appareils ménagers (four, micro-ondes…) à bonne hauteur, vider les placards de leurs ustensiles les plus lourds (et souvent inutilisés…) et pourquoi pas, remplacer l’éternelle plaque de cuisson à gaz par une plaque à induction qui s’éteint automatiquement et diminue les risques de brûlures. Autres astuces très faciles à mettre en œuvre : opter pour une poubelle à ouverture sensitive ou une desserte roulante.

3- Équiper les salles d’eau

Dans la salle de bains, le risque de chute est plus important qu’ailleurs. Pour le limiter, quelques installations simples peuvent suffire : barres d’appui pour faciliter l’accès à la douche ou à la baignoire, mitigeur thermostatique, tapis de sortie antidérapants… Si l’on se lance dans des travaux plus importants, il faut alors penser à la douche à l’italienne (sans rebord d’accès), installation d’un siège de bain, voire d’un plan de toilette ajustable.

4- Envisager la téléassistance

Pour préserver plus encore l’autonomie des aînés, il peut enfin être judicieux d’opter pour une vraie protection à distance avec un système de téléassistance personnes âgées. Simple, généralement souple car sans engagement, cette formule est axée autour d’un émetteur étanche (montre ou pendentif à porter) que la personne âgée peut activer à tout moment pour bénéficier d’une écoute, de conseils ou d’une intervention.

Ce dispositif peut être jumelé à des systèmes de surveillance maison qui sécurisent plus encore le maintien à domicile : détecteur de fumée ou détecteur de chute notamment. Autre outil technique, la télésurveillance est un système technique structuré qui permet à la personne d’alerter à distance en cas de besoin.

Pour en savoir plus :

MIG/Uni-éditions – octobre 2014