Seniors : comment aménager son logement pour plus tard ?

Pour les seniors, anticiper l’aménagement de son logement est un axe privilégié pour s’assurer de pouvoir rester le plus longtemps possible à domicile. Parfois des aménagements simples suffisent à se faciliter la vie. Explications.

Vieillir chez soi, une volonté forte des Français

En 2015, 18% de la population française était âgée de 65 ans. Ils seront 30 % pour l’ensemble de la population européenne en 2060 (1). L’arrivée à la retraite de la génération baby-boom, conjuguée à l’augmentation de l’espérance de vie, entrainent un vieillissement de la population et un nombre croissant de personnes en situation de dépendance.

Les seniors sont inquiets de savoir s’ils vont vieillir chez eux ou dans des établissements spécialisés type Ehpad, avec une nette préférence pour la première solution. Ainsi 8 Français sur 10 estiment qu’il est préférable de rester à domicile (2).

Ainsi, pour pouvoir rester chez soi malgré l’avancée en âge et en dépendance, mieux vaut anticiper afin de procéder à quelques aménagements simples dès l’arrivée à la retraite.

Bon à savoir 
Pour aménager votre logement pour bien y vieillir, vous pouvez bénéficier d’aides, notamment de l’Anah (lien http://www.anah.fr/proprietaires/proprietaires-occupants/anticiper-pour-bien-vieillir-chez-vous/), pour financer certains aménagements.

A lire également : Grand âge, dépendance, comment employer une aide à domicile

Anticiper son vieillissement pour bien vieillir chez soi

En dehors des situations de dépendance nécessitant des travaux importants (par la mise en place d’un monte-escalier automatique par exemple), ou les choix réservés à ceux qui le peuvent (revendre une maison à étage pour acheter une maison de plain-pied par exemple), il est possible de faire évoluer son domicile à moindre frais.

• Aménager sa salle de bain : privilégier une douche à la place d’une baignoire, et un tabouret de douche pour pouvoir s’y asseoir. Si l’on garde sa baignoire, aménager une planche de bain pour poser les éléments devant soi sans avoir à se « casser le dos » pour les attraper derrière soi. Dans tous les cas, dans votre douche ou votre baignoire, et en dehors pour votre sortie de bain, pensez à installer des tapis antidérapants.
• Aménager ses toilettes : les équiper d’un rehausseur pour ne pas avoir à trop plier les jambes. Fixer sur les murs des barres d’appui pour aider à se relever et ainsi ne pas trop forcer sur ses jambes.
• Equiper ses couloirs avec des mains courantes pour se tenir, et limiter la présence de tapis, qui peuvent déraper ou prendre les pieds et occasionner des chutes.
• Dans le jardin, sur un balcon ou dans une cour, installez des éclairages automatiques, à détecteur de mouvement. Outre leur aspect esthétique et pratique, ils peuvent dissuader les intrus de s’aventurer plus loin.

Bon à savoir  
Vous souhaitez réaliser des travaux pour aménager votre logement en prévision du grand âge ? Le Crédit Agricole peut vous aider avec le Prêt à consommer Perso

(1) Sources : Anah - Baromètre IFS/Domitys « Qui sont les seniors ? » - Enquête Opinion Way
(2) Enquête Domicile et Citoyen CSA/Fédération des particuliers employeurs de France, mai 2016

© Uni-éditions - juillet 2018

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant d’un prêt destiné à financer uniquement des travaux, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation ou d’un prêt immobilier en fonction de la nature de la garantie demandée par votre Caisse régionale. Pour un prêt non garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus. Pour un prêt garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel. 
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet. 


  • Crédit

    A la retraite, le crédit, c’est fini ?

    Les nouvelles générations de retraités ont un point commun avec leurs ainés : ils préfèrent piocher dans leur épargne plutôt que de souscrire un crédit en tant que seniors. Bon ou mauvais réflexe ? Loisirs, logement, véhicule : quelle est la meilleure façon de trouver des financements lorsque l’on a des projets plein la tête ?

    Lire la suite
    2 min
  • Tendances

    Perte d’autonomie : sur quelles aides peut-on compter ?

    Les pouvoirs publics attribuent des aides et des prestations sociales pour aider les familles à prendre en charge la perte d’autonomie. Tour d’horizon du dispositif.

    Lire la suite
    2 min