Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier  Trouver une agence

Job étudiant : attention aux impôts !

25/10/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Fiscalité

#Etudiant

TOUT UN MAG POUR VOUS

Job étudiant : attention aux impôts !

Poursuivre des études secondaires ou supérieures n’empêche pas de devoir payer des impôts. Job étudiant ponctuel ou régulier, gratifications versées lors d’un stage ou salaire perçu dans le cadre d’un contrat d’apprentissage : tout revenu doit être déclaré.

DEVEZ-VOUS DÉCLARER LES REVENUS D’UN JOB ÉTUDIANT ?

Qu’il s’agisse d’une activité exercée en parallèle de vos études ou durant les vacances scolaires ou universitaires, et quelle que soit la nature de votre contrat (CDD, CDI ou contrat saisonnier), les rémunérations perçues sont imposables au titre de l’impôt sur le revenu.

En plus des salaires perçus, vous devez également déclarer les bourses d’études allouées pour des travaux ou des recherches déterminées, les allocations d’année préparatoire et les allocations d’IUFM (institut universitaire de formations des maîtres).

En revanche, inutile de déclarer une bourse du Crous attribuée sur critères sociaux, la prime d’activité, les indemnités liées au service civique ou à toute autre forme de volontariat.

BON À SAVOIR

Si vous êtes célibataire, sans enfant et n’avez jamais fait de déclaration, le prélèvement à la source de l’impôt sur vos premiers revenus s’applique avec un taux non personnalisé aussi appelé taux neutre, le plus souvent nul (taux de 0%).

 

    À lire également : Prélèvement à la source qu'est ce que le taux neutre ?

BÉNÉFICIEZ-VOUS D’EXONÉRATIONS D’IMPÔT EN TANT QU’ÉTUDIANT ?

Les revenus perçus par un étudiant peuvent, dans un grand nombre de cas, profiter d’exonération.

L’article 81-36°du Code général des impôts prévoit notamment que si vous êtes âgés de 25 ans au plus au 1er janvier de l’année d’imposition, et si vos revenus sur l’année sont inférieurs à trois fois le montant mensuel du Smic (4 678 euros au 1er octobre 2021), vous êtes exonéré de l’impôt.

Les gratifications et salaires versés aux élèves et étudiants lors d’un stage ou d’une période d’apprentissage sont, quant à eux, exonérés dans la limite du montant annuel du Smic (19 074 euros au 1er octobre 2021). Des avantages applicables que vous souscriviez une déclaration séparée ou que vous soyez rattaché au foyer fiscal de vos parents.

DEVEZ-VOUS REMPLIR UNE DÉCLARATION RATTACHÉE OU DISTINCTE DE CELLE DE VOS PARENTS ?

En principe, vous devez remplir votre propre déclaration d’impôts dès vos 18 ans. Toutefois, si vous avez moins de 21 ans ou si vous êtes un étudiant âgé de 25 ans au plus au 1er janvier de l’année d’imposition (c’est-à-dire l’année précédant la déclaration d’imposition, soit au 1er janvier 2020 pour la déclaration souscrite en 2021), vous pouvez choisir d’être rattaché au foyer fiscal de vos parents, même si vous ne vivez plus chez eux. Cela leur permet de bénéficier d’une demi-part fiscale supplémentaire. Il vous suffit alors de remplir une attestation sur papier libre.

 

    À lire également : Impôts : faut-il rattacher ses enfants majeurs ?

 

Depuis la déclaration 2021, effectuée en ligne : vos parents doivent ajouter à leur déclaration le montant de vos revenus dans leur intégralité. L'abattement applicable à chaque catégorie de revenus sera ensuite déduit par l’administration fiscale pour le calcul de l’imposition.

Attention, pour bénéficier de cette déduction, vos parents ou vous-mêmes, si vous souscrivez une déclaration séparée, devez cocher la case correspondant à votre situation : « Apprenti/Stagiaire » ou « Étudiant ».

BON À SAVOIR

Si vous ou vos parents remplissez une déclaration papier, comme les années précédentes, c’est à vous qu’il incombe d’appliquer l'exonération.

  • Si le montant de vos salaires ou de vos gratifications est prérempli en totalité, vous devez le modifier pour déduire la fraction exonérée.
  • Si le montant de vos salaires ou de vos gratifications n'est pas prérempli, vous devez déclarer uniquement la fraction excédant la fraction exonérée, soit au-delà de 4 768 euros pour un job étudiant et de 19 074 euros pour un stage ou un contrat apprentissage.

    À lire également : Déclaration automatique des revenus : comment ça marche ?

 

© Uni-médias - Dernière mise à jour Octobre 2021

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

Tout un mag pour vous