Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Maison de retraite : comment les seniors la financent-ils ?

30/05/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Logement #Retraite #Argent

tout un mag pour vous

Maison de retraite : comment les seniors la financent-ils ?

Face au vieillissement annoncé, et déjà largement entamé, de la population française¹, la question du financement des maisons de retraite va devenir un enjeu crucial. Une étude des pouvoirs publics² révèle qu’une grande partie des résidents doit puiser dans son épargne, son patrimoine ou mettre son entourage à contribution pour pouvoir couvrir ses dépenses.

QUELLE EST LA MOYENNE DES TARIFS DES MAISONS DE RETRAITE ?

D’après les résultats de l’enquête CARE-Institutions 2016 (2), la participation financière qui reste à la charge des résidents, une fois déduites les contributions des obligés alimentaires et les différentes allocations, est estimée à au moins 1 850 euros par mois pour un résident sur deux.

Il apparait que cette somme varie peu selon le niveau de perte d’autonomie, mais dépend surtout du statut de l’établissement. La participation financière médiane s’élève ainsi à :

  • 2 420 euros dans les établissements privés à but lucratif, 
  • 1 850 euros dans les établissements privés non lucratifs, 
  • 1 790 euros dans les établissements publics hospitaliers, 
  • 1 730 euros dans les établissements publics non hospitaliers.

Sachant que la pension de retraite moyenne est d’environ 1500 euros nets par mois(2), de nombreux retraités doivent de fait trouver des solutions pour combler la différence.

    Vous aimerez aussi : L’allocation personnalisée d’autonomie (APA), comment ça marche ?

PUISER DANS SON ÉPARGNE POUR COMBLER LA DIFFÉRENCE

Le principal recours des seniors pour payer leur maison de retraite est de puiser dans leur épargne personnelle : 34% ont déjà dû le faire et 50% pensent devoir le faire à l’avenir (2).

Il est à noter que les seniors interrogés et qui puisent dans leur épargne possèdent tous des livrets d’épargne (livret A, de développement durable et solidaire, d’épargne populaire) ou d’épargne logement (livret, plan ou compte épargne logement) et la plupart détiennent également des produits d’assurance-vie ou d’épargne retraite (plan d’épargne retraite populaire par exemple).

Parmi les résidents interrogés, 6% ont déjà vendu du patrimoine pour pouvoir compléter le financement de leur maison de retraite, et ils sont 11% à penser qu’ils devront un jour se tourner vers cette solution (2).

D’autres résidents doivent demander une participation financière à leurs proches : 11% s’y sont déjà résolus et 16% pensent qu’ils devront le faire un jour.

Les difficultés financières peuvent d’autant plus s’accumuler que la durée de séjour moyenne des résidents et de trois ans et quatre mois, avec un âge de décès moyen à 89 ans selon une autre étude de la DREES (2).

      À lire également : Seniors, faut-il déjà penser à la perte d’autonomie ?

(1) Rapport de la concertation Grand âge et autonomie - 28 mars 2019
(2) Comment les seniors financent-ils leur maison de retraite ? DREES, Novembre 2018.


© Uni-médias – mai 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.