Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Plafond, durée, taux… pourquoi ouvrir un CEL ?

06/05/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Logement #Argent #Décryptage

tout un mag pour vous

Plafond, durée, taux… pourquoi ouvrir un CEL ?

Vous projetez des travaux immobiliers d’ici à cinq ans et désirez vous constituer une cagnotte dédiée qui puisse éventuellement vous ouvrir droit à un prêt à taux avantageux ? Le CEL peut répondre à vos attentes. L’essentiel à savoir.

Comme le PEL, le CEL se décompose en deux temps : une première phase d’épargne, suivie éventuellement d’une seconde d’emprunt. (Plafond, durée, taux : le match PEL, CEL 2019 !)

UN SEUL CEL PAR PERSONNE

Toute personne majeure ou mineure peut ouvrir un compte épargne logement (CEL) et un seul. Ainsi, une famille de quatre personnes - deux parents et deux enfants mineurs -, peut détenir au maximum quatre CEL. En pratique, pour souscrire un CEL vous devez effectuer un dépôt initial minimum de 300 euros sur votre compte.

BON À SAVOIR

La loi autorise la possession à la fois d’un PEL et d’un CEL. Seul impératif à respecter : ouvrir ces deux produits d’épargne logement dans le même établissement.

DES VERSEMENTS ET DES RETRAITS À VOLONTÉ

Vous pouvez alimenter votre compte épargne logement (CEL) à votre rythme, à condition que chaque versement effectué soit d’un montant minimum de 75 euros. En revanche, il n’existe aucune obligation de versement régulier comme avec le PEL. Vous restez libre de réaliser ou non des dépôts, votre épargne totale ne devant toutefois jamais dépasser un plafond fixé à 15 300 euros.
 

BON À SAVOIR

Contrairement au PEL, sur un CEL, votre argent reste disponible à tout moment. À la condition de toujours laisser l’équivalent d’un solde minimum de 300 euros. Faute de quoi, votre compte serait automatiquement clôturé.

UNE FISCALITÉ VARIABLE SELON LA DATE D'OUVERTURE

La fiscalité appliquée aux intérêts varie en fonction de la date d’ouverture de votre compte épargne logement (CEL).
- CEL ouvert avant le 1er janvier 2018 : les intérêts produits sur votre compte échappent à l’impôt sur le revenu, mais supportent les prélèvements sociaux au taux de 17,2 %.
- CEL ouvert à compter du 1er janvier 2018 : Les intérêts sont soumis au titre de l’impôt sur le revenu au taux forfaitaire de 12,8 %, sauf option globale pour le barème de l’impôt sur le revenu sur la déclaration de revenus. Les intérêts sont également soumis aux prélèvements sociaux de 17,2%. 


UNE RÉMUNÉRATION DU CEL PARFOIS AMÉLIORÉE

Plus souple que le PEL, le compte épargne logement (CEL) est en revanche moins bien rémunéré. Depuis le 1er août 2015, il rapporte 0,50 % avant impôt. Une performance sensiblement améliorée pour les comptes ouverts avant le 1er janvier 2018, en cas d’emprunt, puisque vous bénéficierez alors de la prime d’Etat, calculée en fonction des intérêts acquis et limitée à 1 144 euros.

BON À SAVOIR

À la différence du PEL, le taux de rémunération du CEL n’est pas garanti. Fixé par l’État, il est susceptible de varier – à la hausse comme à la baisse – en cours de vie du compte.

UN PRÊT TRAVAUX À TAUX AVANTAGEUX

Il suffit d’épargner durant 18 mois sur votre compte épargne logement (CEL) pour obtenir ensuite un crédit dont le montant varie en fonction des intérêts engrangés durant la phase d’épargne et la durée du prêt. Celui-ci peut vous permettre de financer tous types de travaux immobiliers, hors entretien courant, dans votre logement. Ce prêt peut également servir à la construction ou à l’achat de votre résidence principale, neuve ou ancienne.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. 

BON À SAVOIR

Les CEL ouverts avant mars 2011 permettent aussi d'obtenir des prêts pour l’achat de résidence secondaire. 

© Uni-Médias – février 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Conditions du PEL et du CEL fixées par les pouvoirs publics et susceptible de variations.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant de prêt concernant l’acquisition ou la construction d’un logement, ou simultanément une acquisition et des travaux, ou des travaux garantis par une hypothèque ou une sûreté comparable, le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.
S’agissant de prêt non garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable destiné à financer uniquement des travaux, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus.