La désignation d’un bénéficiaire est-elle obligatoire ?

Non, la désignation du bénéficiaire peut, sur décision de l’assuré, intervenir ultérieurement. Mais ce choix est dangereux : si l’assuré décède sans en avoir désigné un, le capital dû au titre du contrat d’assurance vie réintégrera l’actif de sa succession. Il sera alors soumis aux droits de succession. En cas de non-désignation, les héritiers perdent le régime fiscal et civil de l’assurance vie.