Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

L’aide Mobili-Jeune pour les apprentis

22/11/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Budget

#Vie Quotidienne #Logement #Carrière

tout un mag pour vous

L’aide Mobili-Jeune pour les apprentis

Action Logement finance un coup de pouce pour permettre aux jeunes apprentis de se loger au plus près de leur lieu de formation. Conditions d’obtention de cette aide.

L’aide Mobili-Jeune est une subvention permettant de prendre en charge une partie du loyer - entre 10€ et 100€ maximum (Le calcul est effectué sur le loyer après déduction de l’aide au logement - APL) - chaque mois et pendant douze mois maximums mais renouvelable chaque année tant que dure la formation (on doit donc renouveler sa demande chaque année). Elle s’adresse aux jeunes en formation en alternance (sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) au sein d’une entreprise du secteur privé non agricole.

LE LOCATAIRE

Pour être éligible, le locataire doit : avoir moins de 30 ans ; être salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole ; être en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ; être locataire d'un logement en proximité géographique avec le lieu de formation ou de son entreprise ; percevoir un salaire mensuel brut inférieur ou égal à 100% du Smic soit 1 589,47€ ; déposer sa demande 3 mois avant la date de démarrage de son cycle de formation ou jusqu’à 6 mois après cette date.

À noter que l’aide Mobili-Jeune n’exclut pas le bénéfice de la garantie Visale, l’avance Loca-Pass, l’aide personnalisée au logement (APL) ou l’allocation de logement social (ALS).

LE LOGEMENT

Quant au logement, il doit répondre à certains critères : en cas de colocation (parc privé ou social), la prise en charge ne concerne que la partie du loyer et des charges dues par le colocataire ; être vide ou meublé ; être un foyer ou une résidence sociale ; être conventionné ou non à l’APL ; en sous-location, être exclusivement dans le parc social (Logements d’habitations à loyer modéré) ; être une chambre en internat. En revanche, la prise en charge ne peut pas concerner les frais d’hébergement en chambres d’hôtes, gites ou résidences de tourisme.


Pour en savoir plus :

Aide-mobili-jeune

BON À SAVOIR

30 ans. C’est la limite d’âge pour bénéficier de l’aide Mobili-Jeune.

© Jean-Dominique Dalloz – Uni-médias – Novembre 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS