Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

PEL, assurance vie... il y a une vie après le livret jeune !

16/12/2020 - 3 min de lecture

Rubrique : Epargne

#Jeunes #Argent #Etudiant

tout un mag pour vous

PEL, assurance vie... il y a une vie après le livret jeune !

Le livret jeune constitue une solution idéale pour commencer à épargner. Ses atouts ? Votre argent produit des intérêts défiscalisés et exonérés de prélèvements sociaux. Passé 25 ans, il est pourtant automatiquement fermé. Alors, par quoi le remplacer ?

DE L'ARGENT DISPONIBLE À TOUT MOMENT

Avec le livret jeune, vous pouviez retirer votre argent à tout moment sans aucun frais ni pénalité. À noter toutefois : les retraits doivent être d’un montant minimum de 10€, somme qui doit également toujours rester sur le livret jeune pour le conserver. Avant 16 ans, l’autorisation de votre représentant légal est nécessaire ; si vous avez plus de 16 ans en revanche, vous pouvez effectuer seuls les retraits sauf opposition du représentant légal en question. Pratique en cas d'imprévu ou d'envie soudaine ! Pour conserver cette liberté l'épargne à court terme, ou épargne de précaution permet d'y piocher à tout moment en cas de besoin.

        A. Livret A

Le livret A , c'est le placement préféré des Français. Il est idéal pour se constituer une épargne de précaution et rapporte parfois un peu moins que le livret jeune (taux nominal annuel brut fixé par les pouvoirs publics de 0,50% au 1er février 2020 - le taux du livret jeune ne peut pas être inférieur à celui du livret A mais il peut être supérieur), mais son plafond est beaucoup plus élevé. Vous pouvez ainsi y déposer jusqu'à 22 950 euros contre 1 600 euros seulement sur le livret jeune. 

        B. Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS)

Avec le LDDS , vous percevez une rémunération sur votre épargne (équivalente à celle du livret A, soit 0,50% au 1er février 2020) tout en contribuant à financer des PME, des projets liés à la transition énergétique et l'économie sociale et solidaire. Comme sur le livret jeune et le livret A, l'argent qui est placé sur ce livret est disponible facilement, et le capital est garanti. Il suffit de 10 euros pour pouvoir l'ouvrir, et il est plafonné à 12 000€. Vous devez toujours conserver 10 euros minimum pour ne pas le voir clôturer. Une bonne solution pour compléter votre épargne de précaution, réservée aux personnes contribuables imposées en France.

FINANCER VOS PROJETS D'AVENIR

Faire un tour du monde, financer votre permis, acheter un véhicule... ou même, pourquoi pas, acheter un appartement ? L'épargne est un formidable moyen de mener à bien vos projets.

Attention ! Les versements effectués sur les produits d'épargne présentés ci-dessous n'est pas toujours disponible immédiatement : ces placements sont idéaux pour le moyen ou le long terme ! Il faut donc être certain que vous n'en aurez pas besoin en urgence, car si vous "retirez" avant la date prévue, certaines caractéristiques du produit, selon les cas, ne sont plus garanties.

        A. PEL

Si vous projetez de vous acheter un logement, le PEL (Plan Epargne Logement) est un choix logique pour succéder au livret jeune. Vous pouvez l'ouvrir avec 225 euros minimum, et y placer 61 200 euros au maximum. C'est un placement prévu sur 4 ans au moins et vous devez verser au minimum 45 euros par mois. Mais rien ne vous empêche de verser par trimestre ou par semestre, tout en sachant qu’un seul PEL est accessible par personne, comme le livret A ou le livret jeune par exemple.

Dans le cadre de la réglementation Épargne logement en vigueur au 1er octobre 2020 (susceptible d’évolutions), il permet de bénéficier, sous réserve d’acceptation par la banque prêteuse, d'un prêt épargne logement dont le taux est défini au moment de la souscription du plan d'épargne, pour financer un achat immobilier destiné à être votre habitation principale. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller pour connaître le taux d’intérêt auquel vous pourriez prétendre.

Vous avez besoin de récupérer vos économies avant les 4 ans ? C'est possible à tout moment mais cela entraîne la clôture du PEL, avec des effets sur la rémunération et le calcul des droits à prêt.

Le PEL rapporte un peu plus que les livrets bancaires. Le taux est fixé par les pouvoirs publics et dépend de la date de souscription du PEL. Pour connaître le taux de rémunération en vigueur, demandez à votre conseiller, il pourra vous renseigner. Ce placement est particulièrement pratique car les versements sont effectués automatiquement au rythme que vous aurez préalablement choisi (mensuellement, trimestriellement ou semestriellement)

BON À SAVOIR

Pour apprendre à gérer vos économies, misez sur l’appli Ma Banque du Crédit Agricole. Tout est prévu pour vous permettre de suivre votre compte au plus près. Vous pouvez programmer des alertes par SMS en cas de dépassement et il est possible d'effectuer des virements vers votre compte d'épargne par exemple. Plus aucune raison valable de finir dans le rouge !

        B. Assurance vie

Avec l'assurance vie, vous avez le choix ! C'est l'une des solutions préférées des Français car elle permet à la fois de constituer un capital et de chercher à le valoriser, le tout dans des optiques différentes, comme l'anticipation de la retraite par exemple. C'est un contrat avec une fiscalité spécifique, en cas de rachat et lors de la transmission du capital, en cas de décès (en fonction de la réglementaiton en vigueur).

C'est un investissement à long terme : Vous pouvez choisir d'investir sur différents types de supports financiers selon vos objectifs, votre profil d'investisseur, votre niveau de connaissance des marchés financiers et le risque de perte en capital que vous êtes prêt à accepter. Vous pouvez choisir un support sécuritaire (en euros) ou rechercher plus de performance avec les supports en unités de compte en contrepartie d'un risque de perte en capital.

Le premier permet de garantir votre capital (diminué des frais indiqués au contrat et hors coût éventuel des garanties complémentaires, le cas échéant), tandis que les seconds peuvent rapporter plus mais ils présentent un risque de perte en capital. Ils sont effectivement investis sur les marchés financiers ou sur l'immobilier en France, en Europe, en Asie..., qui peuvent fluctuer à la hausse comme à la baisse.

De surcroît vous pouvez être accompagné ou déléguer la gestion de vos investissements aux professionnels des marchés financiers du groupe Crédit Agricole.

Livrets, épargne logement, assurance vie ... En clair, c'est vous qui décidez en fonction de vos besoins et de votre profil ! Une bonne stratégie peut être de mixer livrets et épargne plus longue pour combiner ces spécificités. Parlez-en avec votre conseiller qui prendra le temps de vous expliquer les avantages et inconvénients de chaque solution.

 

    Vous aimerez aussi : Livret jeune : on vous dit tout !

 

© Webedia - Avril 2019 - Dernière mise à jour Décembre 2020

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Le Prêt Epargne Logement est réalisé sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Les prêts PEL concernent les logements destinés à l’habitation principale. S’agissant d’un prêt destiné à financer uniquement des travaux, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation ou d’un prêt immobilier en fonction de la nature de la garantie demandée par votre Caisse régionale. Pour un prêt non garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus. Pour un prêt garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.