Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Rédiger mon testament : pour quoi faire ?

Comme tout le monde, on n’aime pas penser à l’après, quand on ne sera plus là. Mais si l’on veut prendre le taureau par les cornes, rédiger son testament permet de prévoir avec précision sa succession. Il y a cependant un certain nombre de règles à respecter, les voici.

A QUOI SERT UN TESTAMENT ?

La rédaction d’un testament vous permet de « vous poser », de réfléchir à vos proches, à leur situation sans vous… Ecrire ses volontés, c’est anticiper, c’est être utile à soi et aux autres. En effet, un testament bien rédigé vous permettra de :

  • protéger votre conjoint au-delà de ce que la loi prévoit ;
  • répartir au mieux vos biens entre vos enfants afin de prévenir tout conflit qui pourrait survenir lors du partage de vos biens ;
  • transmettre tout ou partie de vos biens à une personne qui n’est pas votre héritier direct comme votre partenaire de PACS, votre concubin ou même une personne sans lien de parenté ;
  • enfin, cela vous permet de charger une ou plusieurs personnes, appelées "exécuteurs testamentaires", de veiller à la bonne exécution de vos dernières volontés.

 Faire votre testament vous donne le choix entre trois types de legs :

  • le legs à titre particulier qui porte sur un ou plusieurs biens déterminés : une voiture, un bijou, une maison par exemple ;
  • le legs à titre universel qui porte sur une partie seulement ("quote-part") de votre succession : par exemple la moitié de la totalité de vos biens ou le quart de vos biens immobiliers ... ;
  • le legs universel qui concerne la totalité de vos biens.

 

BON À SAVOIR

La loi fixe une "réserve", c’est-à-dire une partie de vos biens qui revient obligatoirement à vos enfants ou à votre conjoint. Avec votre testament, vous ne pourrez donc léguer à qui vous le voulez qu’une partie de votre patrimoine, la partie "disponible".

COMMENT RÉDIGER UN TESTAMENT ?

Ecrire son testament ne s’improvise pas : il faut respecter certaines règles pour que le document soit valable. Il existe deux types de testaments :

  • Le testament olographe : vous devez l’écrire entièrement à la main, le dater et le signer. Il est conseillé de le confier ensuite à un notaire qui l’enregistrera dans le fichier des dernières volontés ;
  • Le testament authentique : vous l’établissez avec l’aide d’un notaire qui l’enregistre ensuite. Le recours au notaire et à son expertise vous assure que votre testament sera quasiment impossible à contester.

 

BON À SAVOIR

Les testaments écrits sur traitement de texte, dictés ou filmés n’ont aucune valeur juridique.

© Uni-éditions février 2014

TOUT UN MAG POUR VOUS