Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Rentrée étudiante 2018 : le coût de la vie augmente !

Si la suppression du régime de sécurité sociale étudiante allège un peu la note, la rentrée 2018 reste placée sous le signe des hausses de prix, notamment en matière de transports et de logement. Zoom sur le coût de la rentrée !

SUPPRESSION DU RÉGIME DE SÉCURITÉ SOCIALE ÉTUDIANTE

La loi Orientation et réussite des étudiants (ORE) a acté la fin du régime de sécurité sociale spécifiques aux étudiants. Ils sont désormais rattachés au régime général de la sécurité sociale.

Un changement qui se traduit par une belle économie de 217 euros pour les étudiants de plus de 20 ans (les moins de 20 ans ne payaient pas cette cotisation à la sécurité sociale). Mais attention : les mutuelles revoient, elles, leurs cotisations d’assurance complémentaire à la hausse.

Bon à savoir

La réforme de la sécu étudiante entraine la création d’une cotisation vie étudiante et de campus (CVEC) d'un montant de 90 €. Mais les anciennes cotisations obligatoires aux mutuelles étudiantes sont bien supprimées.

Vous aimerez aussi : Financer vos études : avez-vous pensé au prêt étudiant ?

CERTAINS FRAIS DE SCOLARITÉ SONT EN HAUSSE

Le paysage de la rentrée 2018 est contrasté en ce qui concerne les frais de scolarité. Les frais d’inscription nationaux 2018 sont en baisse :

  • Licence : les frais passent de 184 à 170 euros ;
  • Master : 243 euros (contre 256 auparavant) ;
  • Doctorat : 380 euros contre 391 l’année précédente(1).

Hors ces frais nationaux, de nombreux établissements affichent une hausse, au premier rang desquels les écoles de commerce ou certaines écoles d’ingénieurs dépendant du ministère de l’Enseignement supérieur.

LE LOGEMENT ÉTUDIANT TOUJOURS PLUS CHER

Sans surprise, c’est encore l'augmentation des loyers qui va en grande partie plomber le portefeuille des étudiants cette année. La location d'un logement étudiant représente en effet 54% du budget étudiant. Et les trois quarts des villes universitaires s’affichent à la hausse !

Bon à savoir

Pour assurer votre logement étudiant, en location ou en colocation, découvrez la solution assurance habitation de Crédit Agricole avec sa couverture spéciale colocation !

Vous aimerez aussi : Combien coûtent des études à l’étranger ?

VILLES ÉTUDIANTES : LES TRANSPORTS AUGMENTENT AUSSI

Autre poste de dépense important dans le budget étudiant, les transports en commun. Les étudiants doivent en moyenne dépenser plus de 271 euros par an pour un abonnement.

C’est à Lille, Clermont-Ferrand, Nantes ou encore Toulouse que le coût des déplacements augmente le plus fortement.

(1) Source : service-public.fr

 

© Uni-médias - septembre 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Le contrat Assurance Habitation est assurée par PACIFICA entreprise régie par le code des Assurances.

TOUT UN MAG POUR VOUS