Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Soutien scolaire : quelle formule choisir ?

21 aoû
Soutien scolaire : quelle formule choisir ?
ARGENT

Août 2014

De l’école primaire à l’entrée dans une grande école, le soutien scolaire est un secteur en plein développement. Les solutions sont nombreuses mais toutes ne donnent pas lieu à un avantage fiscal, réduction ou crédit d’impôt qui peut aller sous certaines conditions, jusqu’à 7 500 € ! Voici ce qu’il faut savoir pour bien choisir.

Cours particuliers à domicile

Quelle que soit la matière pour laquelle votre enfant a besoin d’un coup de pouce, et quelle que soit sa classe (de la primaire à l’entrée dans une grande école), les cours à domicile bénéficient d’une réduction d’impôt si vous percevez des revenus, et d’un crédit d’impôt dans le cas contraire. Plusieurs options sont possibles :

  • Vous pouvez recruter vous-même le professeur ou l’étudiant : vous devez alors le payer avec le chèque emploi service universel (Cesu).
  • Vous pouvez également recourir à un organisme agréé que vous payez directement sur facture.

Dans un cas comme dans l’autre, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt égale à 50% de vos dépenses (salaire + cotisations sociales) dans la limite de 12 000 € par an, soit un avantage fiscal maximal de 6 000 €. Ce plafond peut être augmenté de 1 500 € par enfant à charge, dans la limite de 15 000 € par an, soit un avantage maximal de 7 500 € cette fois. Notez qu’il profite de façon identique aux célibataires ou aux personnes en couple et qu’il n’est pas réservé aux enfants : vous pouvez en effet l’utiliser pour prendre vous-même des cours à domicile.

Exemple :
Si vos dépenses de soutien scolaire à domicile s’élèvent à 2 500 € en 2014 et si votre impôt sur le revenu est de 4 000 €, celui-ci sera ramené à 2 750 € d’impôt (4 000 € – 1 250 €).
Si vous n’êtes pas imposable, les services fiscaux vous restitueront, en fin d’année,1 250 €.

Aucune des autres formules de soutien scolaire n’est éligible à cet avantage fiscal.

Les stages intensifs

Remise à niveau, coup de pouce plus intensif, préparation aux concours… Durant chaque période de vacances scolaires, les stages en petits groupes font florès. Contrairement aux cours, ces stages n’ont pas lieu à votre domicile, mais dans les locaux des organismes spécialisés. En conséquence ils n’ouvrent pas droit à la réduction d’impôt.

L’enseignement à distance

Même dispensés par le Cned (Centre national d’enseignement à distance), les cours à distance ne bénéficient pas de la réduction d’impôt.

Les colonies et voyages à thèmes

Langues étrangères, mais aussi cours de maths ou de physique notamment : les séjours ou colonies à thème « scolaire » connaissent de plus en plus de succès, sans cependant donner droit à la réduction d’impôt applicable aux dépenses de services à la personne au domicile.

En savoir plus :

MIG/Uni-éditions – septembre 2014