Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Seniors : les bienfaits des animaux domestiques

28/08/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Vie Quotidienne #Santé #Retraite

tout un mag pour vous

Seniors : les bienfaits des animaux domestiques

Quel que soit l’âge, avoir un animal domestique chez soit présente de nombreux bienfaits, tant sur la santé physique que mentale. Les seniors n’échappent pas à cette règle, que ce soit pour lutter contre la solitude ou pour se maintenir en forme. Zoom sur un duo gagnant !

L’ANIMAL DOMESTIQUE : UNE COMPAGNIE ET UN PARTENAIRE DE SPORT

De nombreuses personnes âgées souffrent d’isolement. Avoir un animal de compagnie permet d’établir un lien affectif fort. Vivre avec un animal, en être responsable, devoir s’assurer de son bien être permet de se sentir utile et contribue à maintenir une bonne estime de soi.
De plus, avoir par exemple un chien qu’il faut sortir tous les jours, avec qui il faut jouer, qui a besoin de se dépenser physiquement oblige à sortir de chez soi, à marcher, bref à maintenir une activité physique quotidienne.

BON À SAVOIR

Tous les animaux ne sont pas forcément indiqués pour un senior. Si vous souhaitez par exemple adopter un chien, veillez à ne pas prendre un animal trop puissant, qui pourrait vous faire chuter en tirant trop fortement sur sa laisse lors de sa balade. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à vous placer en situation réelle en promenant quelques minutes le toutou que vous envisagez d’adopter.

À lire également : Vivre âgé en zone rurale, enjeux et solutions

UN ANIMAL DOMESTIQUE POUR LUTTER CONTRE CERTAINES MALADIES

Le saviez-vous ? Avoir un animal de compagnie permet de lutter contre certaines pathologies liées au vieillissement telles qu’Alzheimer !
En effet, devoir nourrir régulièrement son compagnon à plumes ou a quatre pattes, penser à lui racheter des croquettes ou à le conduire chez le vétérinaire sont des petits projets de court terme qui obligent à s’organiser, à anticiper, bref à solliciter ses capacités de mémoire et de concentration.
Cela permet aussi de structure la vie quotidienne et contribue à se repérer dans le temps – en sortant tous les jours à heure fixe faire le tour du quartier par exemple – ce qui est particulièrement recommandé pour les malades d’Alzheimer.

BON À SAVOIR

Conscientes des bienfaits que peut apporter la présence d’un animal, certaines maisons de retraite autorisent désormais leurs résidents à posséder un petit compagnon, à conditions qu’ils soient assez autonomes pour en prendre soin eux-mêmes.

A lire également : Choisir un Ehpad : 4 questions à se poser

 

© Uni-Médias – février 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

TOUT UN MAG POUR VOUS