Retour au site Crédit Agricole
Blog / EPARGNE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Livrets d’épargne : comment optimiser le calcul des intérêts ?

20 déc
Livrets d'épargne : comment optimiser le calcul des intérêts ?
EPARGNE

Décembre 2013

Pour obtenir le meilleur rendement de ses livrets, il suffit d’en comprendre les règles. Et de s’organiser…

Connaître les plafonds et rendements des principaux livrets

La popularité du livret A n’est plus à démontrer : on en compte plus de 60 millions. Quel que soit l’établissement bancaire dans lequel il est ouvert, il est possible d’y verser jusqu’à 22 950€, les dépôts bénéficiant actuellement d’un taux d’intérêt de 1,25 % net d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Pour le livret de développement durable (LDD), les dépôts sont limités à 12 000€, mais la rémunération est la même.

Comprendre le calcul des intérêts par quinzaine

Pour faire le plein d’intérêts, surtout lorsque l’on doit faire fructifier une forte somme en attente de réemploi (suite à un héritage ou une vente immobilière par exemple), il faut impérativement comprendre le mode de calcul spécifique des intérêts. Contrairement à d’autres placements de court terme (Sicav monétaires…), les intérêts ne sont en effet pas calculés sur le livret au jour le jour, mais par périodes entières de 15 jours. C’est ce que l’on appelle la « règle des quinzaines ».

Planifier ses versements

. De ce fait, les versements ne commencent pas à produire d’intérêts le jour même où ils sont enregistrés en compte, mais… le 16 du mois ou le 1er du mois suivant. Ainsi, un versement effectué le 10 ne produira donc des intérêts qu’à partir du 16 du même mois ; un versement effectué le 25 du mois ne commencera à produire d’intérêts qu’à compter du 1er du mois suivant.

Programmer les dates de retrait

. Ce décalage se retrouve aussi pour les retraits puisque ceux effectués entre le 1er et le 15 cessent de porter intérêts à compter du dernier jour du mois précédent et les retraits effectués entre le 16 et le dernier jour d’un mois cessent de porter intérêts à compter du 15 du mois. Par exemple, un retrait effectué le 25 du mois ne permettra pas d’engranger d’intérêts pour la période allant du 16 au dernier jour du même mois. Autrement dit, les intérêts portant sur cette quinzaine et sur la somme retirée sont de facto annulés.

S’assurer d’une certaine stabilité

. Avec un tel mode de fonctionnement, les versements et les retraits fréquents ou rapprochés ne sont évidemment pas payants. Les personnes qui « piochent » régulièrement dans leur livret sans tenir compte de ses règles de fonctionnement peuvent donc être déçues face au peu d’intérêts crédités. Car les intérêts ne sont versés et n’apparaissent sur le relevé du livret qu’une seule fois par an, en début d’année. Il faut donc, ici aussi, accepter de prendre son temps.

En savoir plus :

Faire une simulation avec notre comparateur de livrets d’épargne


© Uni édition – MIG – Décembre 2013