Retour au site Crédit Agricole
Blog / FISCALITE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Cinq pistes pour payer moins d’impôt

20 sep
Cinq pistes pour payer moins d'impôt
FISCALITE

Septembre 2013

Réduire ses impôts en investissant : l’idée n’est pas neuve, mais compte tenu des hausses fiscales, elle redevient « tendance ». Le point sur cinq dispositifs permettant d’abaisser la note.

Acheter pour louer.

Sous réserve de conditions liées à l’acquisition, aux performances énergétiques, aux ressources du locataire et au montant du loyer demandé, il est possible de bénéficier d’une réduction d’impôt pour l’achat d’un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement notamment, destiné à la location (dispositif dit Duflot). Celle-ci est de 18% du montant de l’investissement, dans la limite d’un plafond de 5500€ par m2 de surface habitable, et de 300 000€ par an. Elle se répartit sur 9 ans, soit 6000€ par an maximum.

Epargner pour sa retraite.

Ouvrir un Plan d’épargne retraite populaire (PERP) et y effectuer des versements permet de bénéficier, chaque année, d’une déduction fiscale importante. Pour 2013, celle-ci s’applique dans la limite d’un plafond égal au plus élevé des 2 montants suivants : 10 % de vos revenus professionnels de l’année précédente, nets de cotisations sociales et de frais, retenus à hauteur de 29098€, ou 10% du Plafond annuel de la sécurité sociale, avec un minimum de 3637€. Pour ajuster vos versements, consultez votre avis d’imposition pour 2012 : votre plafond de déduction pour 2013 y est inscrit.

S’orienter vers la résidence meublée.

Le logement doit être neuf ou en l’état futur d’achèvement et situé dans un établissement médico-social pour personnes âgées ou adultes handicapés ou dans une résidence avec services pour étudiant notamment. Différentes obligations (durée de location, type de bail...) conditionnent, en plus, l’octroi de cette réduction d’impôt d’ici à fin 2016. Celle-ci est de 11% du prix de revient du logement, dans la limite de 300000€. Elle se répartit sur 9 ans, soit 3666€ par an maximum.

Viser les économies d’énergie.

L’acquisition et l’installation d’équipements en faveur du développement durable dans la résidence principale, s’accompagne d’un crédit d’impôt. Son montant est variable selon les équipements : au minimum 10% des dépenses (certaines font toutefois l’objet de sous-plafonds spécifiques), dans la limite de 8000€ (personne seule) ou de 16000€ (couple soumis à imposition commune) + 400€ par personne à charge. Ce plafond englobe les dépenses réalisées d’ici fin 2015. Les équipements doivent répondre à des normes très précises (voir lien ci-dessous).

Acquérir des bois et forêts

. L’achat de terrains boisés ou à boiser, la réalisation de travaux forestiers ou la souscription de parts de sociétés d’épargne forestière donnent lieu à une réduction d’impôt au taux de 18% d’ici à la fin de l’année. La base de calcul de cet avantage fiscal est toutefois plafonnée dans certains cas (à 60% du prix des parts par exemple). Il faut par ailleurs respecter diverses conditions de durée de détention et de gestion durable.
Attention : sauf pour l’épargne retraite, tous ces avantages fiscaux sont soumis au plafonnement global des niches fiscales, actuellement fixé à 10 000 € par an.

En savoir plus

Modalités du crédit d’impôt habitation :
Liste des équipements développement durables éligibles
Guide Défiscalisation


Uni-Editions – MIG- septembre 2013