Retour au site Crédit Agricole
Blog / LOGEMENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Propriétaire : pensez à assurer votre logement !

01 oct
LOGEMENT

Octobre 2012

Que vous soyez propriétaire d’une maison ou d’un appartement que vous occupez ou que donnez en location, mieux vaut l’assurer correctement.

L’assurance des logements que vous occupez

Qu’il s’agisse de votre résidence principale ou de votre résidence secondaire, la loi ne vous oblige pas à vous assurer, mais à défaut d’assurance, vous ne pourrez prétendre à aucune indemnisation en cas de sinistre, à moins qu’il ne soit imputable à un tiers. C’est donc une précaution indispensable. Le plus simple est de souscrire un contrat complet de type multirisque habitation : il permet de vous couvrir contre les principaux risques auxquels votre patrimoine est exposé, par le biais de deux types de garanties distinctes, une garantie responsabilité civile et des garanties dommages aux biens.
Le principal intérêt de la garantie responsabilité civile incluse dans les contrats multirisque est qu’elle couvre généralement toute la famille - vous-même, votre conjoint, concubin ou partenaire de pacs et vos enfants fiscalement à charge.
Lorsque votre responsabilité est reconnue, elle prend en charge l’indemnisation des dommages causés aux tiers par toutes les personnes assurées, ceux causés par vos employés, vos animaux domestiques, ainsi que ceux que vous pouvez causer en tant que propriétaire : incendie, dégâts des eaux, chutes de neige amoncelées sur le toit…
Les autres garanties contenues dans le contrat multirisque ont pour objet de couvrir les dommages subis par votre logement, son contenu (meubles, appareils électroménagers, informatiques, bijoux…) ou vos installations et aménagements intérieurs (peinture, moquette…) en cas d’incendie, d’explosion et événements assimilés (effets du vent dû aux tempêtes, ouragans et cyclones, actes de terrorisme ou attentats…), de dégât des eaux, de dommages liés au gel, etc.
Mais attention, tous les contrats n’incluent pas d’office les mêmes garanties ; avant de souscrire, vous devrez donc veiller à choisir un contrat adapté à vos besoins et demander, le cas échéant, à souscrire en option les garanties qui ne figurent pas d’office dans votre contrat.
Dernière précaution : si vous habitez dans une copropriété, c’est en principe le syndic qui doit se charger d’assurer les parties communes de l’immeuble. Vérifiez que c’est bien le cas !

L’assurance des logements donnés en location

Dans le cas d’un logement donné en location, qu’il soit loué vide ou meublé, il est également judicieux de souscrire une assurance pour couvrir les dommages que votre bien pourrait causer à votre locataire, aux voisins… ainsi que pour couvrir les biens que vous mettez à la disposition de vos locataires lorsque le logement est loué meublé.
C’est alors vers un contrat du type « assurance du propriétaire non-occupant » que vous devrez vous tourner.
Ces contrats sont également à géométrie variable et peuvent comporter des garanties supplémentaires pour vous couvrir contre les dégradations immobilières causées par les locataires, des garanties « loyers impayés » pour vous couvrir en cas de défaillance de votre locataire ou « inoccupation » si vous avez des difficultés à trouver un locataire…
C’est à vous de choisir le contrat le mieux adapté à vos préoccupations.

En savoir plus sur le web
- + L’assurance des logements que vous occupez
- + L’assurance des logements donnés en location

Retrouvez plus d’informations et de conseils sur :

  • Le site de la Fédération française des sociétés d’assurance

Voir aussi sur Crédit Agricole e-immobilier :


Uni-éditions - Marie Varandat- septembre 2012