Retour au site Crédit Agricole
Blog / SANTE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Bien choisir une maison de retraite

23 mai
SANTE

Mai 2011

Trois critères principaux sont à prendre en compte pour sélectionner l’établissement le plus adapté à l’état de santé d’une personne âgée et assurer son bien-être : niveau de prestation, situation géographique et budget.

Avec plus de 10 000 établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA), équivalant à 700 000 lits, la France dispose d’un parc plutôt conséquent pour faire face au vieillissement de sa population. Regroupés par catégories, les EHPA ou EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ne proposent pas forcément les mêmes services.

Des établissements pour différents niveaux de dépendance

Les maisons de retraite représentent plus de la moitié du parc des établissements pour soins (6.500 environ). Généralement médicalisées, elles se distinguent des USLD (unités de soins longue durée), très médicalisées, qui sont équipées pour prendre en charge des personnes très fortement dépendantes et ne représentent que 10 % du parc (1.100 environ). Les « foyers logements » constituent la troisième catégorie. Il en existe 3.000 environ en France. Ils proposent des résidences, chambres ou logements individuels, regroupés autour d’équipements et/ou de services collectifs, pour des personnes jugées autonomes.

Qu’ils dépendent du secteur public ou privé, tous ces établissements peuvent proposer des séjours de longue durée ou temporaires. Important : l’appellation « EHPAD » est réservée à un établissement qui a signé une convention avec le département et l’État, l’obligeant ainsi à assurer des conditions prédéfinies de sécurité, d’hygiène et de confort, conditions contrôlées régulièrement par l’Agence régionale de santé (ARS) et le conseil général depuis avril 2010.

Budget et géographie

L’état de santé de la personne et son degré de dépendance physique et psychique sont bien entendu déterminants pour sélectionner la catégorie d’établissements la plus adaptée. Dans ce cadre, la grille AGGIR (autonomie gérontologie groupes iso-ressources) constitue une excellente aide pour évaluer l’autonomie d’une personne âgée.

Elle est téléchargeable sous forme de questionnaire sur le site officiel de l’Administration française.

Une fois cette étape franchie, reste encore deux questions fondamentales : où et combien ? Un établissement trop distant peut rendre difficile la visite des proches et accentuer l’isolement de la personne âgée, qui risque de mal vivre la perte de son ancien cadre de vie.

Enfin, si les tarifs varient selon la catégorie, la situation géographique et le niveau de prestation, le coût d’un séjour est toujours élevé. Des aides et allocations peuvent participer au financement, notamment l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), à condition de remplir certaines conditions relatives à la grille AGGIR.

Plus d’infos : la rubrique « Personnes âgées » du site officiel de l’Administration française : vosdroits.service-public.fr

Source chiffres : DRESS (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques).


© Uni éditions- Marie Varandat – mai 2011