Retour au site Crédit Agricole
Blog / SANTE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

La complémentaire santé : un contrat indispensable

27 mai
SANTE

Mai 2009

Depuis le mois de juin 2008, le montant de la consultation chez un généraliste est passé à 23 euros.

Signer un contrat de complémentaire santé permet d’être mieux remboursé.

Tarif de responsabilité

Sur cette base appelée « tarif de responsabilité », la Sécurité sociale ne vous rembourse qu’une partie de vos dépenses.

Même si votre médecin ne pratique pas de dépassement d’honoraires, une part de la note est toujours laissée à votre charge : c’est ce qu’on appelle le « ticket modérateur ».

Par exemple, pour une consultation chez votre médecin traitant, cette part s’élève à 30 % ; mais si vous n’avez pas respecté le parcours de soins, elle est portée à 40 %.
Dans les deux cas, s’y ajoute une participation forfaitaire de 1 € directement déduite du montant de vos remboursements.
En conclusion, pour une consultation de 28 € chez votre médecin traitant, la Sécurité sociale ne vous remboursera que 14,40 € ; le dépassement d’honoraires (6 €), le ticket modérateur (6,60 €) et le forfait de 1 € restent à votre charge. Soit 13,60 € au total.

Une assurance à géométrie variable

Pour éviter que les dépenses d’ordre médical ne grèvent trop lourdement votre budget, la complémentaire santé complète, en totalité ou en partie, les remboursements de la Sécurité sociale.

Selon le niveau de garantie choisi (formule « de base », « intermédiaire » ou « confort »), vos dépenses de soins les plus courantes (consultations, médicaments, frais d’analyses médicales ou de laboratoire) seront mieux remboursées, et/ou vous serez assuré de bénéficier d’une réelle couverture pour les soins ou les traitements les plus coûteux que la Sécurité sociale rembourse peu : optique, soins et appareils dentaires, hospitalisation...

Certains contrats vont même plus loin en proposant à leurs assurés la prise en charge de certains traitements de médecine douce non couverts par la Sécurité sociale : actes d’ostéopathie, d’acupuncture, de phytothérapie...

Tiers payant

Dernier avantage appréciable d’une complémentaire santé : dans la plupart des cas, vous n’avez pas à faire l’avance des frais.
Vous pouvez bénéficier du tiers payant chez les professionnels avec lesquels votre assureur a passé une convention : pharmacie, laboratoires d’analyses médicales, opticiens, hôpitaux, cliniques, etc.

Des services d’assistance en plus

La quasi-totalité des complémentaires santé comporte, en plus des prestations d’assurance, des services d’assistance, variables d’un contrat à l’autre, tels que la livraison de médicaments à domicile si vous êtes dans l’impossibilité de vous déplacer, la prise en charge de votre transfert en ambulance et/ou du coût de la garde de vos enfants en bas âge si vous devez être hospitalisé en urgence.

Ces services sont précisés dans les conditions générales : n’hésitez pas à les consulter avant de signer !


© Nathalie Cheysson-Kaplan Uni-Editions - mai 2009