Retour au site Crédit Agricole
Blog / SANTE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Les objectifs du plan cancer

05 mai
SANTE

Mai 2011

Nous vous détaillons ici le plan cancer prévu jusqu’en 2013, qui devrait pérenniser les avancées réalisées lors du plan 2000-2007. Quels sont les axes définis en matière de cancer ? Les mesures point par point.

Les axes

Le cancer est une maladie qui se traduit par une multiplication anarchique de cellules anormales. Plusieurs parties du corps peuvent être touchées, chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte. Dans le cadre de la lutte contre les cancers, les 5 axes (recherche, observation, prévention et dépistage, soins, qualité de vie pendant et après un cancer) du plan cancer 2009-2013 ont pour vocation de renforcer le résultat du travail effectué depuis plus de 100 ans sur cette maladie.

Les 30 mesures anticancer

  • Renforcer les moyens de la recherche pluridisciplinaire
  • Comprendre par la recherche les inégalités face au cancer pour les réduire
  • Caractériser les risques environnementaux et comportementaux
  • Dynamiser la recherche clinique
  • Faire de la France une référence internationale
  • Produire et communiquer des informations sur le cancer et la cancérologie
  • Optimiser et développer le système de surveillance
  • Développer l’épidémiologie sociale des cancers
  • Améliorer l’observation et la surveillance des cancers liés à l’environnement professionnel
  • Poursuivre la lutte contre le tabac
  • Promouvoir des actions de prévention sur le lien entre alimentation, activité physique et cancers
  • Renforcer la prévention des cancers liés à l’environnement, domaine professionnel y compris
  • Prévenir les cancers d’origine infectieuse
  • Lutter contre les inégalités d’accès et de recours au dépistage
  • Améliorer la structuration du dispositif des programmes de dépistage organisé
  • Impliquer le médecin traitant dans les programmes de dépistage et garantir l’égalité d’accès aux techniques les plus performantes sur le territoire
  • Assurer une veille scientifique et améliorer les connaissances en détection précoce des cancers
  • Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant
  • Renforcer la qualité des prises en charge pour les malades
  • Soutenir la spécialité d’anatomapathologie
  • Garantir un égal accès aux traitements et aux innovations
  • Soutenir la radiothérapie
  • Développer des prises en charge spécifiques pour les personnes atteintes de cancers rares ou porteuses de prédispositions génétiques, pour les personnes âgées, les enfants et adolescents
  • Répondre aux défis démographiques des professions et former à de nouvelles compétences
  • Développer une prise en charge sociale personnalisée et accompagner l’après cancer
  • Se doter des moyens et outils nécessaires au développement de l’accompagnement social personnalisé
  • Améliorer les réponses aux possibles situations de handicap ou de perte d’autonomie transitoires ou définitives
  • Améliorer l’accès des personnes malades et guéries aux assurances et au crédit
  • Lever les obstacles à la réinsertion professionnelle des personnes atteintes
  • Créer un observatoire sociétal des cancers

PLUS d’infos


© Uni éditions – Claudine Cordani - mai 2011