Retour au site Crédit Agricole
Blog / SANTE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Que valent les labels des plages ?

28 juil
SANTE

Juillet 2011

Otites, gastro-entérites, infections cutanées… avant de faire le grand plongeon, il est préférable de s’assurer de la qualité de l’eau si on ne veut pas passer le reste des vacances cloitré à la maison. Face aux nombreux labels qui qualifient aujourd’hui la qualité des plages, il n’est pas toujours évident de faire un tri. Voici quelques repères à consulter cet été sur vos lieux de baignade.

Les contrôles officiels

En France, la qualité des eaux de baignades est suivie par la DRASS (administrations sanitaires et sociales de l’Etat) qui effectue régulièrement des analyses en conformité avec la directive européenne de 1976. Les résultats sont affichés directement sur les plages et dans les médias. Vous pouvez également les consulter sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé. Ce contrôle annuel donne lieu à un classement : bonne (point bleu clair), moyenne (point vert), momentanée pollué (point orange), mauvaise qualité (point rouge). Les sites non analysés sont également indiqués par un point bleu foncé. Vous trouverez également sur le site des eaux de baignades du ministère un lexique très détaillé, ainsi qu’une explication des mesures effectuées et des risques étudiés.

Certification qualité eaux de baignade

Nouveau label répondant à un cahier des charges très sévère conçu en fonction des obligations issues de la nouvelle directive européenne, la « Certification qualité de baignade » est attribuée sur la base du volontariat. En d’autres termes, les collectivités et les gestionnaires privés responsables d’eaux de baignade qui le souhaiteront doivent en faire la demande. Des organismes certificateurs accrédités Cofrac (Comité français d’accréditation) pour la certification ISO 14001 effectuent ensuite le contrôle avant d’attribuer le logo si les plages répondent aux critères du référentiel.

Le pavillon bleu

Créé par l’European Blue Flag en 1987 et décerné en France par l’Office français de la fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe (OFFEEE), le pavillon bleu s’intéresse aux 2 000 km de côtes françaises en étudiant plus particulièrement le respect des lois d’urbanisme, la présence de décharges sauvage, l’accueil, l’information et la sensibilisation réservée aux résidents permanents comme aux estivants, l’assainissement, la qualité des eaux de baignade, la gestion des déchets et enfin la protection des sites naturels et des espèces animales et végétales. Ce label très global ne note pas en revanche la qualité des plages et du sable.

La Ciotat inaugure les plages non-fumeurs

New York a lancé l’idée, La Ciotat l’a adoptée. Les plages interdites aux fumeurs sont une première en France ! La petite commune du Sud de la France a depuis quelques années déjà déclaré la guerre aux mégots sur les plages en installant des cendriers. Mais il semblerait que cette mesure incitative soit insuffisante pour mettre un terme aux bouts de cigarettes qui ternissent la beauté des plages. Depuis mi-juin, La Ciotat a donc décrété qu’une partie de son littoral serait non-fumeur. Une mesure qui rencontrerait un franc succès et pourrait être étendue à d’autres plages dès l’année prochaine.

Plus d’infos :


Delphine Goater – Uni-éditions – juillet 2011