Retour au site Crédit Agricole
Blog / SANTE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Sports d’hiver : quelles précautions prendre ?

08 fév
SANTE

Février 2013

Vous êtes sur le point de partir aux sports d’hiver ? Pour être certain de ne rien oublier, lisez ces quelques conseils pratiques…

Avant de partir

Si vous vous rendez en montagne en voiture, équipez les roues de votre voiture de chaînes, qui vous permettront de rouler sur la neige.

Prévoyez également une raclette ou une bombe pour dégivrer votre pare-brise.

Consultez la météo et Bison Futé.

Préparez-vous physiquement un à deux mois avant votre départ : gymnastique régulière, marche, étirements et renoncez aux ascenseurs et aux escalators.

Vérifiez vos contrats d’assurance : L’assurance de responsabilité civile, en général incluse dans votre contrat multirisque habitation, prend en charge les dommages que vous, votre conjoint ou vos enfants causez aux « tiers » (skieurs ou piétons). Les secours sur piste comme en hors-piste étant payants et très coûteux, prévoyez une assurance neige complémentaire, qui inclut les frais de recherche en montagne, l’assistance et le rapatriement. Cette couverture peut être incluse dans les contrats multirisque habitation (MRH) ou garantie des accidents de la vie (GAV), mais aussi dans les contrats de cartes bancaires haut de gamme ( voir ci-après « Ma carte bancaire me protège-t-elle ? ».

Une fois sur place

Avant de vous lancer sur les pistes, quelques précautions s’imposent :

Louez ou faites vérifier votre matériel (skis, fixations, équipement) par un professionnel

Faites régler vos skis. Les lésions dues au non-déclenchement des fixations sont particulièrement nombreuses : parmi elles, l’entorse du genou est la lésion la plus fréquente. Plus d’une fois sur deux, le réglage des fixations est en cause. Un réglage conforme s’obtient en tenant compte de quatre critères : le sexe, le poids du skieur, la longueur de la semelle de la chaussure et le profil du skieur, lui-même déterminé par quatre autres critères : âge, niveau de ski, condition physique, style ou manière de skier.

N’oubliez pas d’acheter ou de louer un casque pour vos enfants !

Les balises d’avalanches, un plus : Pour les skieurs plus expérimentés, les balises ARVA (appareil de recherche de victimes d’avalanches) peuvent apporter une sécurité supplémentaire. De la taille d’un baladeur, elles se portent sous les vêtements à l’aide d’un baudrier ou d’une ceinture et émettent par intermittence une onde électromagnétique sous la forme d’un « bip » qui permet à l’émetteur et à son propriétaire d’être rapidement localisés.

Consultez la météo : De nombreux sites permettent de connaître l’état des pistes. Ayez le réflexe de les consulter, voici une sélection des principaux :

Sur les pistes

La prudence et le respect des règles de priorité sont indispensables

Un comportement adapté

Adaptez votre vitesse et votre comportement à vos capacités ainsi qu’aux conditions générales du terrain et du temps, à l’été de la neige et à la densité du trafic.

Priorité au skieur en aval

Celui qui se trouve en amont a une position qui lui permet de choisir une trajectoire, il doit donc faire ce choix de façon à préserver la sécurité de toute personne qui est en aval.

Dépassement

Le dépassement peut s’effectuer par l’amont ou par l’aval, par la droite ou par la gauche, mais il doit toujours se faire de manière assez large pour prévenir les évolutions de celui que vous dépassez.

Autre croisement des pistes

Après un arrêt ou à un croisement de pistes, assurez-vous que vous pouvez vous engager sans danger pour autrui et pour vous.

Respect de l’information météo

Tenez compte des informations sur les conditions météorologiques, sur l’état des pistes et de la neige et respectez le balisage et la signalisation

Ma carte bancaire me protège-t-elle ?

La plupart des cartes bancaires des réseaux MasterCard et Visa comportent des garanties d’assistance pour toute votre famille en France comme à l’étranger. Les assurances neige quand vous partez au ski sont généralement incluses dans les cartes bancaires haut de gamme. Outre les frais de rapatriement, elles peuvent ainsi prendre en charge les frais de secours consécutifs à un accident survenu sur les pistes mais aussi hors-piste, et les dépenses annexes. Par exemple, vous pouvez vous faire rembourser les forfaits non utilisés si un accident vous empêche de chausser les skis, parfois une partie de la facture des cours non suivis.

Pour bénéficier des garanties d’assistance, il suffit que vous soyez détenteur de la carte. Attention, en revanche, pour pouvoir bénéficier des garanties d’assurance lors de votre séjour au ski, il faut a minima que la prestation couverte ait été réglée avec la carte en totalité ou en partie, par exemple, billets de train ou remontées mécaniques. Les montants des prises en charge varient en fonction du type de carte dont vous êtes le porteur.

Pour connaître le détail et le montant des prestations d’assurance et d’assistance, les plafonds d’indemnisation dont vous fait bénéficier votre carte bancaire, consultez les notices :


© Uni-éditions/MIG - janvier 2013