Retour au site Crédit Agricole
Blog / VEHICULE

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

Assurance auto, mode d’emploi

08 juil
VEHICULE

Juillet 2012

Vous venez d’acheter une voiture ? Première étape avant de la conduire, souscrire un contrat d’assurance auto. Les conditions à vérifier avant de signer.

La garantie obligatoire

Prévue depuis 1930 pour certains véhicules, étendue à tous les engins à moteur en 1958, l’assurance automobile obligatoire ne concerne que la responsabilité civile. Aussi appelée « au tiers », cette assurance couvre les dommages causés à des tiers : piéton, autre conducteur, passager ainsi que les dégâts matériels causés à une autre voiture. En d’autres termes, elle ne vous couvre ni vous ni votre voiture. Il ne s’agit donc que d’un minima qu’il convient de compléter par d’autres garanties.

Adapter son assurance à sa voiture

Le coût d’une assurance dépend notamment du véhicule et de son conducteur. Ainsi, plus une voiture est puissante, plus le tarif est élevé. Un monospace, par exemple, est considéré comme une voiture familiale présentant moins de risques. Il bénéficiera donc de tarifs plus avantageux. L’âge, l’ancienneté du permis, le bonus / malus du conducteur, sa profession ou encore l’usage sont autant de critères pris en compte dans le calcul de la prime par l’assureur, sans oublier la zone géographique, certaines étant plus sujettes aux vols, dégradations, etc. Enfin, dernier critère mais non des moindres, la franchise (sommes laissées à la charge de l’assuré) intervient directement sur le coût de l’assurance : plus elle est élevée, moins la facture sera lourde.

Partants de ces principes, le choix de garanties supplémentaires doit être murement pesé au regard du préjudice subi en cas d’accident. Ainsi, une vieille voiture utilisée rarement ne justifie pas un coût d’assurance excessif. A l’inverse, une voiture indispensable pour se rendre au travail ou/et de grande valeur mérite une protection élevée.

De l’assurance « tous risques » aux solutions intermédiaires

Pour simplifier, les assureurs ont prévu des « packs », regroupant la couverture de différents risques. En haut de l’échelle, on trouve l’assurance « tous risques » qui, outre la garantie obligatoire, propose de prendre en charge la voiture lorsque l’assuré est responsable du sinistre et protège contre l’incendie, le vol, le bris de glace, etc. Elle couvre également le conducteur en cas de dommages corporels. D’un assureur à l’autre, les prestations varient mais globalement elles intègrent aussi une protection juridique et une assistance. Bien entendu, le tarif est à la mesure de la couverture. Plus accessibles, les solutions intermédiaires comprennent la responsabilité civile, le recours et l’assistance de base. Modulaires, ces formules peuvent être complétées par des garanties vol, incendie, etc., à souscrire en fonction de la zone et de l’état du véhicule.

En savoir plus sur le web

www.ffsa.fr : le site de la Fédération française des sociétés d’assurances permet de tout savoir sur votre contrat d’assurance auto, sur les formalités à accomplir en cas d’accident ou de vol, sur les modalités d’indemnisation en cas d’accident corporel ou matériel… Une mine d’informations pour connaître vos droits.
www.securite-routiere.equipement.gouv.fr : le site officiel du ministère de l’Équipement, des Transports, du Tourisme, du Logement et de la Mer vous donne toutes les informations utiles pour votre voiture, les règles du Code de la route et les sanctions applicables, les conseils de Bison futé.
www.preventionroutiere.asso.fr : le site de la Prévention routière informe sur les actions de prévention spécialement dédiées aux jeunes et permet de se documenter sur les risques au volant, le permis à points, la vitesse… Incontournable.


© Uni éditions – Marie Varandat – juillet 2012