Questions les plus fréquentes

  1. Pour commencer à épargner, qu’est-ce que je dois faire ?

    Commencez par ouvrir un livret d’épargne. Cela vous permettra d’avoir un « bas de laine » dans lequel vous pourrez puiser en cas de nécessité. Le montant idéal ? Plus ou moins trois mois de salaire. Contactez votre conseiller de clientèle pour mettre au point un programme adapté à votre situation.

  2. Quel est le taux et le plafond du livret A ?

    Depuis le 1er janvier 2013, le plafond du livret A a fait l’objet d’un relèvement. Ce plafond est désormais porté à 22 950 €. Le taux de rémunération du Livret A est réévalué deux fois par an, le 1er février et le 1er août. Pour connaître ce taux, consultez notre fiche dédiée au Livret A

  3. "Tiers" ou "tout risque" : pour quel contrat auto opter ?

    La réponse varie en fonction de l’âge et de la cote de votre véhicule. Car si l’assurance tout risque, qui inclut notamment des garanties dommages aux véhicule (collision, vol/incendie…), est toujours préférable, elle se justifie surtout pour un véhicule neuf ou récent. En revanche, pour une voiture de faible valeur affichant un grand nombre de kilomètres au compteur, on pourra basculer sur une couverture "au tiers", en conservant la garantie des dommages corporels du conducteur.

  4. Qu’est-ce qu’un crédit à taux fixe ?

    C’est un crédit dont le taux d’intérêt ne bouge pas pendant toute sa durée. En prenant un crédit à taux fixe, vous n’aurez aucune surprise sur le montant des mensualités de remboursement. Vous rembourserez tous les mois la même somme.

  5. Comment sécuriser mes achats sur internet ?

    Lorsque vous faites des achats sur internet, soyez vigilant et ne communiquez votre numéro de carte qu’à des sites connus. Ne communiquez jamais votre code confidentiel. Lors de la transaction, vérifiez que vous êtes en mode sécurisé (signalé par un cadenas ou le passage en https dans la barre d’adresse du navigateur). Pour en savoir plus rendez-vous sur notre guide sécurité.
    Grâce à l’application Ma Carte et la solution de paiement Paylib (service soumis à condition), vous pouvez payer vos achats sur Internet sans saisir les données de votre carte bancaire à chaque opération.

  6. Quand et comment déclarer un sinistre ?

    Accident, maladie, vol… : tout sinistre doit être déclaré à son assureur dans les 5 jours ouvrés, délai ramené à 2 jours en cas de vol. La solution la plus sûre consiste à adresser sa déclaration à son assureur par lettre recommandée avec avis de réception et d’en conserver précieusement l’avis de réception, ainsi qu’un double du courrier et de toutes les pièces transmises. Vous pouvez également utiliser l’application mobile PACIFICA pour vous aider dans ces démarches (Automobile et/ou Habitation).

  7. Quels sont les avantages du PEL ?

    Le PEL permet d’obtenir un crédit d’épargne logement à un taux très intéressant. Il permet de démontrer votre capacité à épargner ou à rembourser votre crédit.

  8. Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

    Ce sont les économies dont vous disposez avant même de prendre votre crédit immobilier. Cette somme peut provenir de la revente d’un bien, d’une donation, d’un héritage ou encore de votre épargne salariale.

  9. Le compte joint : comment ça marche ?

    Utile pour gérer un budget commun au quotidien, le compte joint rend chaque titulaire (deux ou plusieurs) responsable et solidaire de l’ensemble des opérations réalisées sur le compte, y compris les éventuels découverts et interdictions bancaires, même si vous n’en êtes par l’auteur. Prenez donc garde à bien définir son mode de fonctionnement. Il existe plusieurs types de compte joints, certains permettent d’effectuer une opération, hors les opérations carte, avec la seule signature d’un des co-titulaires (ex : un compte "M ou Mme …", d’autres requièrent la signature de tous les co-titulaires (ex : un compte "M et Mme …" ). Les cartes bancaires étant personnelle, les opérations ne peuvent être initiées que par une seule personne titulaire.

  10. Pourquoi souscrire la garantie personnelle du conducteur ?

    Parce que seule la souscription de la garantie responsabilité civile est obligatoire. Mais celle-ci intervient exclusivement pour indemniser les dommages que vous pourriez causer aux autres. Or qui vous couvrira si vous vous blessez seul ou êtes responsable à 100 % ? Personne, sauf à opter pour la garantie du conducteur. Bien que facultative, elle reste indispensable. Pensez à la demander à votre assureur.

  11. Qu’est-ce qu’un contrat d’assurance vie ?

    L’assurance vie est un contrat qui permet de se constituer un capital à son rythme, et en toute sécurité (contrats en euros). Ce capital reste disponible à tout moment, moyennant une fiscalité allégée après 8 ans de détention. En cas de décès de l’assuré, le capital constitué est transmis au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat.

  12. Qu’est-ce que le T.E.G ?

    C’est le Taux Effectif Global. Il s’agit du coût total du taux exprimé en pourcentage "tout compris". Il tient compte des intérêts, des frais de dossier, des frais de garantie et du coût de l’assurance. Utile pour les comparaisons, il est indiqué sur votre offre de prêt.

  13. Peut-on annuler un virement bancaire ?

    Vous ne pouvez pas annuler un virement occasionnel si le paiement a été reçu. Vous pouvez annuler un virement permanent ou une des échéances prévues sur internet ou en contactant votre banquier.

  14. Comment lire les garanties d’une complémentaire santé ?

    Les remboursements des complémentaires santé sont généralement exprimés en pourcentage du tarif conventionnel fixé par la Sécurité sociale (100 %, 200 %...) pour les frais d’hospitalisation et les frais de soins courants (consultations médicales, examens, médicaments…). Pour les soins dentaires et d’optiques ou encore la médecine douce, les cures thermales, les assureurs leur préfèrent des forfaits annuels dont le montant varie en fonction du niveau de garantie souscrit.

  15. Qu’est-ce qu’un Perp ?

    C’est un placement en deux temps pour votre retraite (plan d’épargne retraite populaire). Vous commencez par vous constituer un capital en alimentant librement ou régulièrement votre Perp. Et au moment de votre retraite, votre épargne se transforme en rente viagère. Sauf cas particuliers, la sortie en capital n’est pas possible.

  16. Qu’est-ce qu’une offre de prêt ?

    C’est le document officiel de votre banque qui récapitule les conditions du prêt : montant du crédit, taux, durée, assurance, modalités de remboursements, obligations du prêteur et de l’emprunteur, etc. Tout y est mentionné : lisez-la attentivement.

  17. Comment consulter mon compte en banque ?

    La banque est multicanale : vous pouvez consulter le solde de votre banque au guichet, sur un automate ou sur votre mobile ou via internet. La banque à distance offre de nombreux services : consultations, virements, etc. En journée, le guichet permet d’effectuer toutes les opérations. Avec votre carte bancaire, guichets et distributeurs automatiques sont disponibles 7 jours sur 7. Pensez aussi à contacter régulièrement votre conseiller pour bien gérer votre argent.
    Pour obtenir les codes d’accès à vos comptes en ligne contactez votre Caisse régionale ou votre conseiller directement.

  18. Comment assurer un nouveau véhicule ?

    En pratique, rien de plus simple ! Contactez votre conseiller, communiquez-lui les informations demandées (références de votre véhicule, des personnes à assurer, les garanties recherchées en plus de la responsabilité civile obligatoire : vol, assistance, défense recours, assurance du conducteur…). Vous pouvez également vous rendre dans votre espace sécurisé pour souscrire certains produits par internet. Enfin avant de commencer,n’hésitez pas à utiliser nos devis en ligne.

  19. Comment choisir un bon placement ?

    Commencez par faire le point sur vos objectifs. Voulez-vous une tirelire qui vous servira pour remplacer l’électroménager ou préparer les prochaines vacances ? Envisagez-vous l’achat d’un bien immobilier à court ou moyen terme ? Souhaitez-vous préparer votre retraite ? N’hésitez pas à parler de votre projet avec votre conseiller.

  20. Comment connaître les tarifs de ma banque ?

    Votre banque doit vous informer de ses tarifs et de ses conditions générales (art. R.314-1 du Code monétaire et financier). Le prix de onze services standards (cartes de paiement, retraits en liquide à l’étranger, abonnement pour les comptes à distance) est indiqué sur internet et sur l’entête des plaquettes tarifaires. La facturation des services que vous utilisez est mentionnée sur votre relevé de compte mensuel ou tout autre relevé spécifique, et débité sur votre compte. Rendez-vous sur le site de votre Caisse Régionale pour connaître les tarifs et les conditions générales.

  21. Comment utiliser l’assistance de ma carte bancaire ?

    Si vous avez besoin d’assistance en voyage, avant d’entamer toute démarche ou dépense, appelez le numéro qui figure au dos de votre carte. Un conseiller vous répondra instantanément. Si vous devez avoir recours à l’assurance décès-invalidité, contactez votre conseiller dans les vingt jours. Vous pouvez également consulter les garanties associées à votre Carte Bancaire dans l’application Ma Carte.

  22. Qu’est-ce qu’un taux d’endettement ?

    C’est la part de vos revenus que vous consacrez aux remboursements de vos crédits, tout confondu. Il ne faut pas oublier de tenir compte de votre prêt à la consommation, de votre prêt auto ou de votre crédit revolving.

  23. Quand faut-il adhérer à un contrat d’assurance vie ?

    Le plus tôt possible. Les rachats effectués sur un contrat d’assurance vie profitent d’une fiscalité d’autant plus intéressante que le contrat est ancien. Cette fiscalité est optimale au bout de 8 ans, ce délai étant décompté à partir du premier versement. Il est donc recommandé d’ouvrir un contrat d’assurance vie même lorsque l’on n’a pas une capacité d’épargne régulière, pour prendre date.

  24. Combien de livrets A puis-je avoir ?

    Vous n’avez droit qu’à un seul livret A par personne, tous établissements bancaires confondus. Lorsque vous ouvrez un livret, votre banque doit vérifier que vous n’en avez pas déjà un dans une autre banque.

  25. Comment bénéficier du PTZ ?

    Pour avoir droit au prêt à taux zéro (PTZ), vous devez acheter un logement neuf ou ancien (avec 25% du coût total de l’opération en travaux de rénovation) et en faire votre résidence principale. Vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux années précédant la demande de prêt. Et vos ressources ne doivent pas excéder un certain plafond. (lien vers fiche PTZ).