Conduire après 75 ans : faut-il un certificat médical ?

Faut-il passer un examen médical pour continuer à conduire lorsqu’on est senior ? On vous explique tout, avec une infographie !

Des conducteurs inégaux face au vieillissement ?

Plus que l’âge, c’est l’état de santé qui doit vous alerter quant à votre capacité à conduire. À partir de 70 ans on constate généralement une baisse d’acuité visuelle et une forte sensibilité aux éblouissements qui compliquent la conduite de nuit. Le temps de réaction et la capacité de concentration diminuent eux aussi au fil des années.

De plus, il est vrai que les personnes âgées ont moins d’accidents que les autres classes d’âge mais ces accidents sont plus graves du fait de leur plus grande vulnérabilité physique à des chocs de violence égale. Ainsi les seniors représentent 25 % des personnes tuées dans un accident de la route alors qu’ils constituent 19 % de la population(1).

Faut-il un certificat médical pour conduire ?

Même si la piste est régulièrement évoquée par les pouvoirs publics et les associations, il n’existe aucune obligation de produire un certificat médical pour continuer à conduire, et ce quel que soit votre âge.

Bon à savoir
Certaines pathologies sont en revanche incompatibles avec la conduite comme l’épilepsie, les troubles de l’équilibre, etc. Vous devrez alors passer un examen auprès d’un médecin agréé par la préfecture sous peine d’être passible d’une amende de 135 euros pour non-respect des restrictions d’usage du permis de conduire et de ne pas être couvert en cas de sinistre.

Il est dans votre intérêt de faire des points réguliers avec votre médecin afin d’identifier les difficultés que vous rencontrez et d’adapter votre conduite :

• Évitez la conduite de nuit si votre vision nocturne se dégrade
• Conduisez aux heures creuses si vous trouvez que vos réflexes s’amenuisent

Pensez aussi à choisir un véhicule récent, afin de bénéficier des dernières innovations en termes de sécurité et de confort :

• Sièges pivotants pour vous installer dans le véhicule
• Détecteur d’angle mort si vous avez des difficultés à tourner la tête
• Système d’alerte de franchissement de ligne si vous effectuez de longs trajets

Bon à savoir
Découvrez l’assurance auto du Crédit Agricole

(1) Sécurité routière, octobre 2017

© Uni-éditions - septembre 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Les garanties du contrat d’assurance Automobile sont assurées par PACIFICA, entreprise régie par le code des assurances.


  • Assurance

    Perte d’autonomie ou dépendance : comment anticiper ?

    Penser à vos vieux jours, c’est aussi vous organiser à l’avance pour faciliter votre prise en charge en cas de perte d’autonomie ou de dépendance. Voici quelques conseils.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    J’aime ma voiture, comment je l’assure ?

    Il n’est pas toujours facile de choisir la bonne assurance auto. Voici quelques éléments pour y voir plus clair.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Accident de voiture : comment gérer les démarches ?

    Vous venez d’avoir un accident de voiture ? Passées les premières émotions et la mise en sécurité de toutes les personnes impliquées, voici comment s’occuper des premières démarches à accomplir pour votre assurance auto.

    Lire la suite
    2 min