Covoiturage, prêt de volant : comment je m’assure ?

Fort de ses nombreux atouts — plus économique, plus écologique et plus convivial — le covoiturage, et le partage de volant rentrent progressivement dans les mœurs. Mais êtes-vous sûrs d’être bien couvert en cas de problème ?

Covoiturage, prêt de volant, de quoi parle-t-on ?

Le covoiturage entre particuliers peut se faire sous deux formes :

  • Le conducteur transporte des passagers qui participent en échange à certains frais (carburant, péage, etc.).
  • En plus de partager les frais, les passagers conduisent chacun à leur tour, ce que l’on appelle le « prêt de volant » ou « partage de volant ».

Covoiturage : consultez votre assureur

Si vous souhaitez vous lancer dans le covoiturage occasionnel ou régulier, mieux vaut le déclarer préventivement à votre assureur qui vous aidera à vérifier que votre assurance est compatible avec le covoiturage. Par exemple : durant votre trajet, combien de personnes vont conduire le véhicule ?

Il est primordial de vérifier que vous, mais aussi vos passagers serez couverts en cas d’accident et ce, peu importe le conducteur au moment du sinistre.

Bon à savoir
Si vous pratiquez le covoiturage, les passagers sont eux, dans tous les cas, couverts par la Responsabilité civile (RC) du véhicule.

Prêt de volant : regardez bien votre contrat

Avant de laisser un tiers conduire votre voiture, vous devez étudier avec attention les clauses de votre contrat sur le prêt de volant. Tout dépendra de l’assureur, en effet, certains d’entre eux couvrent le covoiturage sans devoir déclarer au préalable que vous allez vous relayer au volant.

Si un sinistre se produit pendant qu’un autre conducteur est au volant, une franchise « prêt de volant » peut être appliquée, si elle est prévue dans votre contrat.

Il est important néanmoins de vérifier que le conducteur occasionnel est couvert. La solution ? Vérifiez auprès de votre assureur qu’il existe un transfert de la garantie corporelle du contrat du véhicule vers un conducteur occasionnel, dans le cas où celui-ci a un accident corporel.

Vous allez faire la route avec un jeune conducteur ? Sachez que si le conducteur occasionnel est considéré comme « novice » — selon la définition de votre assureur— votre contrat d’assurance peut notamment prévoir l’application d’une franchise supplémentaire qui restera à votre charge.

© Uni-éditions – octobre 2016


  • Assurance

    Covoiturage, quel est le profil des utilisateurs ?

    Depuis quelques années, le covoiturage se développe à grande vitesse : impossible de passer à côté. Ce n’est pas un hasard si 81 % des français y voient une tendance qui va s’installer durablement.

    Lire la suite
  • Budget

    Passer le permis avec un petit budget ? Oui c’est possible !

    Avoir son permis de conduire est pourtant un atout, surtout lorsqu’on démarre dans la vie active, mais les prix des auto-écoles sont parfois élevés. Heureusement, il existe des aides financières pour acquérir le permis de conduire même avec un budget serré.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Colocation : on s’assure ensemble ou pas ?

    Vu les prix de l’immobilier, le niveau des loyers… La colocation, c’est tendance ! Notamment chez les jeunes actifs et les étudiants. Au-delà du partage de l’espace dans le frigo et des débats pour savoir qui a la meilleure chambre, il faut aussi être vigilant en termes d’assurance habitation afin que tout le monde soit content et… bien couvert.

    Lire la suite
    2 min