Garantie des Accidents de la Vie : 3 questions pour comprendre à quoi ça sert

La vie quotidienne est une aventure… Et parfois un chemin semé d’embûches. Chaque année, près de 11 millions de Français* sont victimes d’accidents dans leur vie quotidienne : chutes, noyades, intoxications…etc. Une assurance des accidents de la vie permet de se couvrir face à ces risques. Découvrez l’assurance des accidents de la vie en 3 questions.

1. Pourquoi la sécurité sociale et les mutuelles ne suffisent pas en cas d’accident ?

Lorsqu’un accident domestique se produit, la Sécurité sociale vous rembourse une partie de vos frais de santé, et votre mutuelle peut vous en rembourser une autre partie.

Mais si des séquelles ou un handicap persistent, qui vous empêchent de reprendre un travail à plein temps par exemple, vous devrez vous retourner vers le responsable de l’accident et engager une longue procédure pour obtenir une compensation financière. Et si vous vous êtes blessé seul, sans « tiers responsable » vous n’aurez aucun recours et vous ne serez pas indemnisé ou sinon, cela sera de manière très insuffisante.

2. L’assurance des accidents de la vie, c’est quoi ?

Ce contrat sert précisément à vous protéger dans ces cas de figure. Si vous avez souscrit une assurance accident de la vie au préalable (également appelé Garantie des Accidents de la Vie – GAV) , vous serez couvert pour les accidents domestiques (cuisine, bricolage, jardinage…) mais aussi, selon les contrats, en cas d’accident au cours de vos loisirs avec la pratique d’un sport, ou au cours d’un voyage par exemple..

NB : L’assurance des accidents de la vie ne couvre jamais les dégâts matériels liés à l’accident : elle ne rembourse pas l’objet par lequel l’accident est arrivé, si celui-ci est cassé.

Certains contrats d’assurance des accidents de la vie peuvent également couvrir les blessures ou les décès entraînés par une catastrophe naturelle (une avalanche, une tempête…) ou industrielle (explosion d’usine…) ainsi que les accidents médicaux, les attentats ou les agressions.

Un conseil : lisez bien votre contrat pour connaître les conditions de garanties précises et savoir dans quelles circonstances vous serez bien couvert et indemnisé.

Bon à savoir
L’assurance des accidents de la vie n’intervient pas pour les accidents de la route, puisqu’ils sont déjà couverts par l’assurance auto, ni pour les accidents du travail, qui ont leurs propres mécanismes d’indemnisation.

Vous aimerez aussi : Activité physique ou sportive, comment bien choisir son assurance ?

3. L’assurance des accidents de la vie, ça marche comment ?

En cas d’accident couvert par votre assurance des accidents de la vie, vous recevez un capital ou une rente si vous restez handicapé, même si vous êtes responsable de l’accident.

Le montant de l’indemnisation est évalué par des experts en fonction de plusieurs critères comme la gravité des séquelles, leurs conséquences financières, et les conditions du contrat. En cas de décès, certains contrats d’assurance des accidents de la vie verseront une indemnisation à vos proches.

Certains contrats peuvent aussi proposer des services d’assistance après l’accident, comme par exemple la garde des enfants en cas d’hospitalisation, la livraison de médicaments, une aide-ménagère….

Il existe des assurances des accidents de la vie individuelles, qui couvrent seulement le souscripteur, et d’autres qui, elles, peuvent protéger toute la famille. Dans ce cas, elles couvrent parfois aussi les enfants victimes d’accidents à l’école ou en dehors, et peuvent alors remplacer l’assurance scolaire.

Vous aimerez aussi : L’assurance scolaire est-elle vraiment utile ? Que couvre-t-elle ?

Bon à savoir
Découvrez l’assurance de Accidents de la Vie proposée par le Crédit Agricole, qui permet notamment de bénéficier d’une assistance ou d’une indemnisation pouvant aller jusqu’à 2 millions d’euros en cas d’invalidité par exemple.

Vous aimerez aussi : Garde des petits-enfants, comment faire pour que tout se passe au mieux ?

*Source : étude Xerfi- GAV, novembre 2015
Article à caractère informatif et publicitaire
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Les garanties du contrat Assurance de Accidents de la Vie sont assurées par Pacifica, entreprise régie par le code des assurances.


  • Tendances

    Le casque à vélo : pourquoi il est vraiment indispensable

    En ville, à la campagne, pour aller travailler, faire ses courses ou tout simplement se balader, le vélo fait de plus en plus d’adeptes. Seulement les risques de chute sont bien présents, tant pour les cyclistes aguerris que pour ceux qui ne sont pas encore bien assurés sur deux roues… Aussi, le casque à vélo apparaît plus que jamais comme l’accessoire essentiel pour protéger le plus important, sa tête !

    Lire la suite
    2 min
  • Tendances

    Noyade, comment éviter les accidents ?

    Chaque année, des centaines d’accidents de noyade ont lieu en France. Piscines, mer, lacs… Toutes les tranches d’âge sont concernées par les risques de noyade et en particulier les jeunes de moins de 20 ans et les plus de 65 ans. Voici des conseils de prévention.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Accident de sport : ma licence sportive me couvre-t-elle ?

    Vous pratiquez l’aviron, le judo ou la pétanque en club ? Une licence sportive vous a été proposée. Outre votre appartenance à une fédération sportive, elle vous fait bénéficier d’une assurance de base… qu’il vous faut peut-être compléter par des garanties spécifiques.

    Lire la suite
    2 min