Seniors, quels actes de prévention ?

Comment surveiller sereinement votre santé après 60 ans ? A quoi devez-vous porter attention ? Quels sont les actes de prévention incontournables et pourquoi sont-ils importants ? Faites le point sur les rendez-vous à ne pas manquer, en fonction de votre tranche d’âge et de vos antécédents.

Les pathologies les plus courantes

Si de nombreuses pathologies sont intimement liées à notre mode de vie, l’âge apparaît bien sûr comme un facteur de premier plan. En tête, arrivent les troubles de la vue et de l’audition, les pathologies rhumatismales, ainsi que les risques cardio-vasculaires, de diabète ou d’hypertension artérielle. Passés 60 ans, il est donc recommandé d’effectuer régulièrement certains actes médicaux afin de prévenir les risques les plus courants. Les campagnes de prévention menées par l’Assurance Maladie permettent des dépistages précoces… et sauvent des vies. Sachez par exemple qu’un cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10 s’il est détecté suffisamment tôt, et que les rémissions des cancers de la prostate augmentent considérablement grâce au dépistage de la maladie à un stade précoce.

Pour bien vieillir, bougez plus, mangez et dormez mieux

Observer une bonne hygiène de vie est déterminant et vous permettra d’abord de garder la forme, mais aussi de réduire de nombreux risques sur votre santé. Sachez par exemple que les personnes âgées de plus de 65 ans qui dorment entre 6 et 8 heures par nuit et qui continuent à avoir des activités intellectuelles, comme la lecture, possèdent une meilleure santé mentale. Les personnes les plus socialement actives sont aussi celles qui souffrent le moins de la dépression.

Il est également essentiel de soigner son alimentation. Quand on vieillit, il est encore plus recommandé de consommer suffisamment de légumes et de fruits frais, d’éviter la surconsommation de sucres rapides et de produits riches en graisses animales. Et n’oubliez jamais que pratiquer une activité physique produit un bénéfice aussi bien physique que psychologique. Sachez par exemple que pour les femmes, faire du sport permet de lutter contre les risques de cancer du sein, au même titre que la lutte contre le surpoids et l’obésité. Mais cela limite aussi les risques cardiovasculaires, réduit les risques de diabète, fait fondre le tissu graisseux et permet de diminuer les risques d’ostéoporose. Autre avantage : pratiquer une activité physique régulière vous aide à mieux gérer votre stress et à réduire l’isolement… Alors pédalez, marchez, courrez, nagez !

Quel acte de prévention et à quel âge ?

Les actes de prévention sont nombreux mais n’en négligez aucun.

Dès 50 ans :

  • Une fois par an, surtout si vous êtes diabétique, pensez au contrôle bucco-dentaire.
  • Le bilan cardio-vasculaire, tous les deux ans à partir de 45 ans chez l’homme et 50 ans chez la femme, préviendra les risques d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral.
  • C’est aussi le moment de mesurer votre acuité visuelle, une fois tous les deux ans, et une fois par an à partir de 60 ans, afin de préserver la vue et repérer une éventuelle pathologie (glaucome, dégénérescence maculaire liée à l’âge - DMLA -, cataracte…)
  • Vérifiez votre taux de cholestérol et votre glycémie et procédez à un examen de la thyroïde tous les un à deux ans.
  • Afin de protéger le capital osseux en repérant une éventuelle ostéoporose (maladie caractérisée par une faible masse osseuse et une détérioration du tissu osseux), les femmes - dont le risque de fractures à cet âge est plus élevé - procéderont à une ostéodensitométrie.
  • De même, une mammographie permettra de repérer une éventuelle lésion au niveau du sein. Rappelez-vous qu’un dépistage précoce du cancer du sein augmente considérablement les chances de guérison.
  • Pour détecter un éventuel cancer de la prostate, les hommes devront effectuer un dosage du taux de PSA (antigène prostatique spécifique).
  • D’autres contrôles sont aussi à prévoir : l’examen de la peau pour prévenir des mélanomes, la coloscopie pour dépister un éventuel cancer colorectal, le frottis cervico-vaginal pour les femmes afin d’agir avant l’installation d’un cancer de l’utérus.

A partir de 60 ans :

  • Contrôlez votre audition tous les deux ans (tous les ans après 70 ans) pour compenser une perte auditive avant qu’elle n’entraîne un isolement social.
  • Faites un test du champ de vision une fois par an pour repérer une éventuelle perte progressive de la vision.

A partir de 70 ans :

  • Le bilan neurocognitif permet de repérer dès le début une maladie neuro-dégénérative (Alzheimer, Parkinson…). Plus le dépistage est précoce et plus les traitements sont efficaces.
  • Une fois par an, pensez à l’examen du fond de l’œil. La DMLA affecte la vision centrale et empêche de lire, conduire ou regarder la télévision. Un traitement peut limiter sa progression s’il est antérieur à la perte visuelle.

A partir de 80 ans :

  • Vous ne devez pas moins manger mais mieux, en veillant à ne pas descendre en dessous de 1 500 calories par jour. Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à un diététicien, qui réalisera une enquête alimentaire.

Que rembourse l’Assurance maladie ?

La plupart des actes de prévention sont pris en charge à différents niveaux selon le tarif de base de la Sécurité Sociale. Pour élargir vos garanties et planifier ces contrôles médicaux en toute sérénité, privilégiez une complémentaire santé qui couvre ce type de dépenses.

  • L’audiométrie : elle permet de dépister une fois tous les cinq ans les éventuels troubles de l’audition.
  • Un détartrage annuel complet sus- et sous-gingival : il doit être effectué en deux séances maximum.
  • La mammographie : les femmes âgées entre 50 et 74 ans peuvent bénéficier gratuitement de cet examen pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie avec dispense d’avance de frais. A effectuer tous les deux ans.
  • L’ostéodensitométrie : cet examen radiologique qui permet de mesurer la densité de l’os est remboursé à hauteur de 70% du tarif de base de la Sécurité Sociale. Il est pris en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale.
  • Le frottis cervico-vaginal : il est recommandé tous les 3 ans jusqu’à 65 ans. Il est pris en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 70%, hors dépassement d’honoraires.
  • Le test HemoccultIIR : ce test de dépistage du cancer colorectal est proposé aux hommes et aux femmes de 50 à 74 ans, tous les deux ans. Il est entièrement pris en charge par l’Assurance Maladie.
  • Le bilan santé de la Sécu : cet examen médical préventif s’adresse à tous les assurés sociaux et leurs ayants droit. Il comprend une analyse de sang et d’urine, une mesure du poids, de la taille et de la tension artérielle, une consultation dentaire, des tests de la vue et de l’audition, un électrocardiogramme et un entretien individuel avec un médecin. A réaliser tous les cinq ans, auprès d’un Centre de santé agréé, dans votre département.

  • Assurance

    Personnes âgées : les bons gestes de l’été

    La canicule européenne de 2003 a attiré l’attention de tous sur les risques que représentent les fortes chaleurs pour les personnes les plus vulnérables, en particulier les personnes âgées. Les pouvoirs publics invitent depuis à une vigilance redoublée chaque année pour prévenir les situations de détresse chez les séniors pendant l’été. Quelques gestes simples peuvent sauver des vies...

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Que faire en cas de canicule ?

    Dans le cadre du plan national canicule 2013, l’Inpes et le ministère des Affaires sociales et de la Santé sont mobilisés pour prévenir les risques liés aux fortes chaleurs et mettent à disposition de tous une série de conseils en particulier à destination des deux populations les plus vulnérables, les personnes agées et les enfants.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Voyage à l’étranger : vos vaccins peuvent-ils être remboursés ?

    Vous avez prévu un séjour à l’étranger ? Selon votre destination, certains vaccins sont obligatoires et d’autres fortement recommandés. Quelles démarches devez-vous faire ? Combien de temps avant le départ ? Combien coûtent ces vaccins ? Peuvent-ils être remboursés ? Petite piqûre de rappel…

    Lire la suite
    2 min