Perte d’autonomie ou dépendance : comment anticiper ?

Penser à vos vieux jours, c’est aussi vous organiser à l’avance pour faciliter votre prise en charge en cas de perte d’autonomie ou de dépendance. Voici quelques conseils.

Je suis si bien chez moi…

D’accord, mais il va falloir songer à aménager petit à petit votre logement en prévision du futur. Concrètement, cela veut dire le rendre compatible avec une éventuelle perte d’autonomie liée à des troubles de la mémoire, de la vue ou de vos capacités auditives, ou si vous ne parvenez plus à monter des escaliers.

Faites appel à des professionnels spécialisés. Vous pouvez peut-être bénéficier d’aides financières de la part de votre caisse de retraite ou de l’Agence national pour l’amélioration de l’habitat (ANAH).

Je veux m’assurer que tout ira bien

Pour financer une dépendance future, il est également possible de souscrire un contrat d’assurance dépendance, dont l’apport est cumulable avec l’Aide aux personnes âgées (APA) : contrat de prévoyance comportant la dépendance comme garantie principale, contrat d’assurance-vie avec option complémentaire dépendance…

N’attendez pas trop : après 75 ans, il est souvent impossible de souscrire ce type de contrat. En outre, plus vous avancez en âge, plus les tarifs seront élevés.

© Uni-éditions février 2014


  • Tendances

    La perte d’autonomie, c’est quoi ?

    Aujourd’hui plus qu’avant on vit plus longtemps ! Oui mais plus on vieillit, plus on perd en autonomie. Comment y faire face ?

    Lire la suite
    2 min
  • Tendances

    Perte d’autonomie : sur quelles aides peut-on compter ?

    Les pouvoirs publics attribuent des aides et des prestations sociales pour aider les familles à prendre en charge la perte d’autonomie. Tour d’horizon du dispositif.

    Lire la suite
    2 min
  • Assurance

    Une complémentaire santé pour quoi faire ?

    Contrairement à certaines idées reçues, souscrire une assurance complémentaire santé n’est pas un luxe. C’est même vivement recommandé, pour plusieurs raisons. Explications.

    Lire la suite
    2 min