Une complémentaire santé pour quoi faire ?

Contrairement à certaines idées reçues, souscrire une assurance complémentaire santé n’est pas un luxe. C’est même vivement recommandé, pour plusieurs raisons. Explications.

Etre mieux remboursé au quotidien

A l’heure où les déficits de l’Assurance maladie augmentent et où, pour les résorber, les déremboursements de médicaments se multiplient, il devient incontournable de souscrire une couverture mutuelle.

Que ce soit pour vous couvrir ou pour couvrir votre famille, une assurance santé complémentaire vous permet notamment de :

  • Rembourser les dépenses importantes d’optique, soins dentaires et audioprothèses, mal prises en charge par la Sécurité Sociale.
  • Bénéficier d’une plus grande liberté dans le choix de vos médecins et spécialistes, même s’ils pratiquent des dépassements d’honoraires.
  • Prendre en charge certains actes non remboursés par la Sécurité Sociale, comme l’ostéopathie ou l’acupuncture.

Des coups de pouce qui sont loin d’être anodins lorsqu’on sait qu’en 2015, 47% des Français déclarent avoir dû repousser ou renoncer à l’achat de lunettes, de lentilles ou de prothèses dentaires (Source : Sofinscope – Baromètre opinion Way pour SOFINCO janvier 2015).

Bon à savoir
Si vous exercez un métier non-salarié, en freelance ou en profession libérale par exemple, la loi Madelin vous permet de déduire vos cotisations de mutuelle de vos revenus imposables.

Etre protégé en cas d’accident

Parce que les gros pépins n’arrivent pas qu’aux autres, disposer d’une bonne mutuelle vous permettra d’être couvert en cas d’accident. Vous vous protégez mais vous protégez également vos proches des conséquences d’un accident, qui peut par exemple avoir un impact sur vos capacités physiques, votre capacité à travailler, et donc sur vos revenus, avec un handicap et/ou une perte d’autonomie par exemple.

En complément de la mutuelle santé, les contrats Garantie des Accidents de la Vie (GAV) couvrent de nombreuses situations en fonction des options auxquelles vous souscrivez : accidents domestiques et de loisirs, mais aussi catastrophes naturelles, accidents médicaux ou agressions…

  • Une assistance peut vous permettre d’être pris en charge dans votre quotidien à plus ou moins long terme. Vous pouvez également bénéficier d’une garde d’enfants ou d’une aide ménagère.
  • Des indemnités peuvent vous être versées en fonction des préjudices subis (souffrances endurées, séquelles, préjudice esthétique).
    Sur toutes ces questions délicates, n’hésitez pas à consulter votre conseiller.

© Uni-éditions août 2015


  • Budget

    Médecines douces : sont-elles remboursées ?

    Osthéopathie, auriculothérapie, shiatsu : les médecines alternatives ont le vent en poupe. Peu ou pas remboursés par l’Assurance maladie, les actes de médecine douce commencent à être mieux pris en charge par les assurances complémentaire santé.

    Lire la suite
    2 min
  • Budget

    Opération de la myopie : puis-je me faire rembourser ?

    Retrouver une vue d’aigle en oubliant lentilles et lunettes : un rêve devenu réalité pour les myopes depuis une trentaine d’années. Mais l’opération de la myopie coûte cher et n’est pas remboursée par l’Assurance maladie.

    Lire la suite
    1 min
  • Budget

    Grossesse : L’échographie est-elle remboursée ?

    Vous êtes enceinte ? Félicitations ! Au cours de votre grossesse, vous aurez plusieurs fois rendez-vous avec votre bébé à l’occasion d’examens échographiques. Attention, tous ne sont pas pris en charge de la même manière par l’Assurance maladie. On vous dit tout.

    Lire la suite
    1 min