Frais d’achat immobilier : il ne faut pas les oublier !

Vous êtes prêt à vous lancer et à réaliser votre projet d’achat immobilier ? Pensez à bien anticiper les différents frais annexes au prix d’achat – frais de notaire, frais d’agence, frais de dossier, etc. -, cela vous évitera bien des mauvaises surprises. Passons-les en revue ensemble.

Les fameux frais de notaire

Les frais de notaire sont à la charge de l’acquéreur et rassemblent en fait les honoraires du notaire, mais surtout les différents frais liés à la vente et une taxe (les droits d’enregistrement) perçus par l’État, avec de fortes variations suivant l’emplacement du bien immobilier.

Bon à savoir

Les frais de notaire sont calculés sur le prix du bien s’entendant hors frais d’agence.

Au total, vous pouvez compter entre 7 % et 8,5 % du montant du bien dans l’ancien, entre 3 % et 4,5 % dans le neuf . A noter que , si vous faites construire une maison, les frais de notaire ne s’appliquent que sur le terrain.

Les frais d’agence, inclus ou non ?

Les frais d’agence immobilière sont en général intégrés au prix affiché du bien via la mention « F.A.I. », c’est-à-dire « frais d’agence inclus ». Vérifiez bien ce qui est mentionné sur l’annonce et en cas de doute n’hésitez pas à poser la question. Les frais d’agence dépendent du mandat passé entre le vendeur et l’agence immobilière.

Les frais de garantie, incontournables

La garantie, c’est ce qui permet à la banque qui vous prête de se garantir en cas de défaillance de remboursement de votre part. Les garanties les plus fréquentes sont l’hypothèque (ou sa variante, l’inscription de privilège de prêteur de deniers -IPPD) ou l’engagement d’un organisme de cautionnement.

Les frais de garantie prélevés par la banque diffèrent selon la garantie qui sera mise en place. Ils sont fonction du montant du prêt et non du montant de votre achat.

Les frais de dossier

Les frais de dossier ou frais bancaires sont liés à la constitution et au traitement d’un dossier de prêt immobilier. Ils ne sont dus que si votre demande de prêt est acceptée et sont inclus dans le TAEG (Taux Annuel Effectif Global).

Bon à savoir

Certains prêts règlementés (comme le Prêt à Taux Zéro par exemple) peuvent être exempts de frais de dossier.

©Uni-éditions – février 2017

Mentions légales :

Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.

Pour les prêts réglementés : selon les conditions en vigueur, pouvant être amenées à évoluer.