Comment modifier le taux de mon prélèvement à la source ?

Le taux du prélèvement à la source sera calculé sur la base de votre dernière déclaration de revenus de l’année en cours. Selon votre situation, il est possible de modifier ce taux.

Pour modifier le taux de votre prélèvement à la source, c’est simple : si vous êtes en couple, vous pouvez à tout moment opter chacun pour un taux de prélèvement dit individualisé.

Vos deux taux ainsi individualisés permettront, au total, de prélever le même montant : il s’agit juste d’une répartition différente du paiement de l’impôt entre vous et votre conjoint.

C’est une option facultative à activer à tout moment de l’année, en fonction de vos changements de situation.

Si vous êtes salarié, vous pourrez choisir de ne pas transmettre ce taux personnalisé à votre employeur. Ce dernier appliquera alors un taux uniquement calculé sur le montant de la rémunération qu’il vous verse. Une option intéressante si votre foyer fiscal perçoit des revenus importants en plus de votre salaire et que vous ne souhaitez pas que votre employeur en ait connaissance.

Vous aimerez aussi : Prélèvement à la source : que se passe-t-il en cas de changement de situation ?
et notre article Prélèvement à la source : comment gérer l’année blanche 2018 ?

© Uni-éditions – mai 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.


  • Fiscalité

    Prélèvement à la source : comment faire si mon conjoint et moi n’avons pas les mêmes revenus ?

    Vivant en couple, vous êtes imposés en commun sur le revenu mais l’un gagne beaucoup moins que l’autre ? Voici ce qu’il faut faire pour ne pas être pénalisé par le prélèvement à la source.

    Lire la suite
    1 min
  • Fiscalité

    Prélèvement à la source : quelle confidentialité vis-à-vis de mon employeur ?

    Salarié, vous ne souhaitez pas que votre employeur connaisse votre taux d’imposition quand vous serez prélevé à la source ? Voici comment faire.

    Lire la suite
    1 min
  • Fiscalité

    Prélèvement à la source : comment gérer l’année blanche 2018 ?

    Conséquences : la plupart des revenus de l’année 2018 ne seront pas taxés. En fonction de vos ressources, de vos projets et de vos dépenses déductibles, voici la conduite à tenir en cette année blanche, fiscalement pas comme les autres.

    Lire la suite
    5 min