Job étudiant : attention aux impôts !

Être étudiant n’empêche pas de devoir payer des impôts. Qu’il s’agisse d’une prestation courte, ou d’un job étudiant régulier, tout revenu doit en effet être déclaré. Mais pas de panique, on vous explique tout !

Déclaration rattachée ou distincte de vos parents ?

En principe, vous devez remplir votre propre déclaration d’impôts étudiant dès vos 18 ans.

Toutefois, si vous avez moins de 21 ans ou si vous êtes un étudiant de moins de 25 ans au 1er janvier de l’année d’imposition (c’est-à-dire l’année précédant la déclaration d’imposition), vous pouvez choisir d’être rattaché au foyer fiscal de vos parents, même si vous ne vivez plus chez eux. Cela leur permet de bénéficier d’une demi-part fiscale en plus. Il vous suffit alors de remplir une attestation sur papier libre. Vos parents ajouteront dans leur déclaration le montant de vos revenus.

Faut-il déclarer les revenus d’un job étudiant ?

Qu’il s’agisse d’une activité exercée en même temps que vos études ou d’un job de vacances, et quelle que soit la nature de votre contrat (CDD, CDI, accord avec un particulier ou emploi saisonnier) les revenus sont imposables au titre de l’impôt sur le revenu.

En plus des salaires perçus, vous devez également déclarer les bourses d’études allouées pour des travaux, les allocations d’année préparatoire et les allocations d’IUFM (institut universitaire de formations des maîtres).

En revanche vous n’avez pas besoin de déclarer une bourse du Crous, les indemnités liées au service civique ou à toute autre forme de volontariat, la prime d’activité.

Quelles sont les exonérations d’impôt étudiant possibles ?

L’impôt d’un étudiant qui travaille peut, dans certains cas, être soumis à exonération.
L’ article 81-36° du CGI pose notamment que si vous êtes âgés de 25 ans ou moins au 1er janvier de l’année d’imposition, et si vos revenus sur l’année sont inférieurs à trois fois le montant du Smic mensuel (soit un total de 4 399,86 euros en 2016), ils sont exonérés de l’impôt.

Si vos revenus excèdent trois fois le montant du Smic, vous pourrez déduire cette somme en tant qu’abattement.

© Uni-éditions août 2016


  • Budget

    Quel budget pour vos études ?

    La France reste l’un des rares pays où les études supérieures restent gratuites... ou presque ! Tour d’horizons des coûts pour savoir à quoi vous attendre.

    Lire la suite
    2 min
  • Crédit

    Financer vos études : avez-vous pensé au prêt étudiant ?

    Souscrire un crédit étudiant peut vous permettre de boucler votre budget. Explications.

    Lire la suite
    2 min
  • Budget

    Comment payer mes études ?

    Frais d’inscription, logement, transports : la note des études supérieures est souvent salée. Voici quelques trucs pour vous aider à gérer votre budget et rester serein en toutes circonstances.

    Lire la suite
    2 min