Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Faites des économies... d'énergie !

Réaliser les travaux adéquats dans votre logement peut vous permettre de réaliser d’importantes économies d’énergie. Une démarche aussi intéressante pour votre portefeuille que pour la planète ! Pour vous y mettre, il y a deux étapes-clés à respecter.

ÉTAPE 1 : RÉALISEZ UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE

Pas question de vous lancer à l’aveuglette ! La première chose à faire avant de vous lancer dans des travaux d’économie d’énergie est de faire réaliser un audit énergétique.
Il s’agit du diagnostic complet de votre logement : isolation, étanchéité, ventilation, système de chauffage et de production d’eau chaude. Le professionnel diagnostiqueur analyse toutes les données et vous dresse sa liste de recommandations des travaux à effectuer pour optimiser l’empreinte énergétique de votre logement. Cela vous aidera à établir des priorités entre les différents travaux d’économie d’énergie à effectuer.

ÉTAPE 2 : ÉTABLISSEZ UN DEVIS DES TRAVAUX D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE À RÉALISER

Une fois dressée la liste des travaux d’économie d’énergie à réaliser, faites faire des devis pour établir votre budget et choisir votre artisan. On recommande généralement de faire 3 devis avant de faire son choix. Pensez aussi à demander des devis les plus détaillés possible, sans vous contenter du montant global des travaux d’économie d’énergie.

BON À SAVOIR

Ce diagnostic est également obligatoire pour bénéficier de certaines aides financières à l’économie d’énergie, comme l’Eco-Prêt à Taux Zéro ou le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), il vous faudra faire appel à des artisans certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour trouver un professionnel agréé, vous pouvez vous rendre dans la rubrique « je prends contact avec un conseiller » du site de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Ces artisans RGE sont aussi listés dans un annuaire disponible sur le site Rénovation Info Service.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation ou d’un prêt immobilier en fonction de la nature de la garantie demandée par votre Caisse régionale.
Pour un Eco-Prêt à Taux Zéro prenant la forme d’un prêt personnel amortissable de 20.000 €, au TAEG fixe de 0% (Taux Annuel Effectif Global, hors assurances facultatives), taux débiteur fixe de 0%, remboursable sur 10 ans, soit 120 mensualités de 166,67 €. Montant total dû de 20 000 euros dont intérêts de 0 euro, pas de frais de dossier, hors assurance décès invalidité facultative.

Le coût maximum de l’assurance pour un emprunteur seul âgé de moins de 60 ans est de 13,33 euros/mois (3) et s’ajoute à l’échéance de remboursement du crédit si vous l’avez souscrite. Le montant total dû par l’emprunteur au titre de l’assurance, sur la durée totale du prêt, sera de 1 599,60 € pour un Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) de 1,56%. Le coût de l’assurance peut varier en fonction de votre situation personnelle. Renseignez-vous sur le coût applicable dans votre Caisse Régionale.

Exemple représentatif pour un Eco-Prêt à Taux Zéro prenant la forme d’un prêt immobilier d’un montant de 50 000 € décaissé en une seule fois, au taux annuel débiteur fixe de 0% le remboursement s’effectue en 119 mensualités de 438,33 € et une dernière ajustée de 437,93 €. Montant total dû de 53 299,20 € dont 0 € d’intérêts, 0 € de frais de dossier, assurance obligatoire de 2 599,20 €, frais de garantie CAMCA de 700 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 1,31%. Le coût standard de l’assurance emprunteur obligatoire est de 21,66 € par mois pour un assuré à 100 % âgé de moins de 60 ans, et s’ajoute à la mensualité du crédit. Le montant total dû par l’emprunteur au titre de l’assurance sur la durée totale du prêt sera de 2 599,20 € pour un Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) de 1,03 %. Le coût de l’assurance peut varier en fonction de votre situation personnelle. Renseignez-vous sur le coût applicable auprès de la Caisse régionale.

Remarque :

Cet exemple, exigé par la réglementation sur le crédit immobilier, a vocation à permettre à l’emprunteur de comparer l’offre de crédit proposée avec les autres offres disponibles sur le marché. Il est toutefois précisé que le montant de l’éco-PTZ, fixé par l’état, ne peut être que de 10 000, 20 000 ou 30 000 euros fixes, en fonction de la nature des travaux.

 

© Uni-éditions - mai 2015 - Révision avril 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Tout un Mag pour vous