Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Le meilleur moment pour faire une donation

19/11/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Famille #Argent #Décryptage

tout un mag pour vous

Le meilleur moment pour faire une donation

Même s’il n’existe pas d’âge idéal pour procéder à une donation, les professionnels insistent sur l’importance d’anticiper pour profiter à plein des allégements fiscaux. Les grandes échéances à garder en tête.

À quel âge consentir une donation au dernier vivant ou entre époux ? Quand faire un don manuel ? Le calendrier. 

    À lire également 4 bonnes raisons de faire une donation de votre vivant

DONATION ENTRE ÉPOUX : C’EST TOUJOURS LE BON MOMENT

Aussi appelée donation « au dernier vivant », cette forme de donation a pour caractéristique d’être révocable – sauf si elle figure dans votre contrat de mariage.

Une souplesse très appréciable puisque cela vous permet de revenir à tout moment sur votre décision sans avoir à vous justifier ni à avertir votre conjoint. En outre, en cas de divorce, elle est automatiquement annulée.

Autre particularité de cette donation : elle ne prend pas effet de votre vivant, mais uniquement à votre décès.

BON À SAVOIR

Testament ou donation entre époux, ces deux outils vous permettent de protéger votre conjoint en cas de décès, en augmentant ses droits sur votre succession.

PRÉSENTS D’USAGE : ATTENDEZ DES ÉVÉNEMENTS PARTICULIERS

Sachez choisir le bon moment si vous souhaitez donner un peu d’argent, offrir un bijou ou une voiture à un enfant ou à un proche parent !

Idéalement, profitez d’une occasion exceptionnelle (anniversaire, mariage, réussite à un examen…) pour lui manifester votre générosité.

Sous réserve que le cadeau ne soit pas excessif et reste proportionné à vos moyens, il ne s’agira pas d’un don mais d’un « présent d’usage ».

Ainsi, non seulement il échappera à toute taxation et se fera hors succession, mais votre donataire (le bénéficiaire du don) n’aura pas à le déclarer aux impôts.

ASSURANCE VIE ET ENTREPRISE : AVANT 70 ANS

La fiscalité successorale d’un contrat d’assurance vie est plus avantageuse si vous effectuez des versements sur votre contrat avant 70 ans.

De même, les transmissions de parts d’entreprise effectuées dans le cadre d’un Pacte Dutreil avant cet âge bénéficient d'une réduction de 50% des droits de donation.

DONATION D’ARGENT : AVANT 80 ANS RÉVOLUS

Rien ne vous empêche bien sûr de donner passé votre date anniversaire, à 80 ans et au-delà.

En revanche, les conditions fiscales seront moins avantageuses si vous voulez donner de l’argent à un enfant, un petit-enfant, un arrière-petit enfant ou, si vous n’avez pas de descendant, à un neveu ou à une nièce.

À condition que le donataire (celui qui reçoit le don) soit majeur ou émancipé, les dons de somme d’argent réalisés avant vos 80 ans, bénéficient d’une exonération de droit jusqu’à hauteur de 31 865 euros par donateur (celui qui donne) et par bénéficiaire.

Sans cet avantage, renouvelable tous les 15 ans, les droits à acquitter oscillent, entre 5 et 55% du montant donné après un abattement limité à 5 310 euros entre arrière-grands-parents et arrière-petits-enfants et 7 967 euros entre oncle ou tante et neveu ou nièce.

DONATION DÉMEMBRÉE : AVANT VOS 91 ANS

La donation avec partage de l’usufruit du bien d’un côté (droit de l’utiliser et d’en percevoir des revenus) et de la nue-propriété de l’autre (propriété sans l’usage) est fiscalement intéressante.

Toutefois, les droits de donation calculés sur la valeur de la nue-propriété, augmentent en fonction de l’âge du donateur. Ils s’élèvent à 10% de la valeur du bien à moins de 21 ans pour atteindre au plus haut, 90% à partir de 91 ans et au-delà.

BON À SAVOIR

Pour des raisons d’optimisation fiscale, au passage de chaque décennie, il peut être opportun de donner la nue-propriété d’un bien de préférence juste avant votre anniversaire, soit à 60 ans plutôt qu’à 61, à 70, à 80 et à 90 ans.

    À lire également Fiscalité des donations : abattements et droits à payer

 

© Uni-médias – octobre 2019
Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.