Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier  Trouver une agence

Propriétaire bailleur et rénovation énergétique : À quelles aides êtes-vous éligible ?

03/01/2022 - 3 min de lecture

Rubrique : Tendances

Thématiques de l'article hashtagLogement hashtagDécryptage

tout un mag pour vous

Propriétaire bailleur et rénovation énergétique : À quelles aides êtes-vous éligible ?

En tant que propriétaire bailleur, vous avez le droit à différentes aides pour rénover le bien que vous louez. Des travaux d’économie d’énergie qui vous permettront d’augmenter votre rendement locatif. Explications.

 

Aujourd’hui en France, les locataires immobiliers représentent près de 36% de la population française. Or, selon l’Observatoire National de la Précarité Énergétique (l’ONPE), un ménage locataire sur trois du parc social est en difficulté lorsqu’il s’agit de régler les factures énergétiques. Dans le parc privé, cela concerne un ménage sur quatre.

POURQUOI PROCÉDER À LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU/DES LOGEMENTS QUE VOUS LOUEZ ?

La rénovation énergétique du logement que vous louez ne sera pas sans incidence : sur le marché de la location, un bien immobilier affichant une excellente performance énergétique à travers son DPE se louera plus facilement et plus cher qu’un logement doté d’une mauvaise étiquette énergétique. Pourquoi ? Tout simplement parce que les locataires seront assurés de pouvoir minimiser leur consommation d’électricité et de gaz. Et donc de réduire leurs factures d’énergie.

En outre, sachez que si vous êtes propriétaire d’un bien classé F ou G, depuis 2021, vous êtes dans l’obligation de procéder à des travaux de rénovation énergétique si vous souhaitez réévaluer le montant de votre loyer.

Dès 2025, les règles seront encore plus sévères puisque toutes les habitations étiquetées « G » seront interdites à la location1. En 2028, ce sera au tour de celles étiquetées « F » puis, en 2034, celui des logements étiquetés « E ».

Pour rappel, aujourd’hui, la moyenne nationale2 du diagnostic de performance énergétique (DPE) est de 250 kW/h par m2 et par an. Soit un classement énergétique de catégorie E...

 

    Vous aimerez aussi : Tout savoir sur les travaux de rénovation énergétique : pourquoi, pour qui, comment ?

 

PROPRIÉTAIRE BAILLEUR : QUELLES SONT LES AIDES À LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE AUXQUELLES VOUS ÊTES ÉLIGIBLE ?

Pour vous aider à rénover votre bien immobilier, plusieurs aides sont à votre disposition. Voici les principales aides.

Pour en savoir plus, consultez notre article dédié Tout savoir sur les aides à la rénovation énergétique

1 - MaPrimeRénov’

Elle s’adresse à tous les propriétaires bailleurs. Cumulable avec la Prime Énergie et certaines aides locales, elle peut être demandée sur le site de « France Rénov’ ».

2 - Les Primes Énergie

Issues du dispositif CEE (Certificats d’Économie d’Énergie), vous êtes éligible aux Primes Energie en tant que propriétaire-bailleur. Elles vous seront versées sous forme de primes à la fin des travaux de rénovation énergétique de votre logement.

3 - La Loi Denormandie

Elle s'adresse aux personnes souhaitant réaliser un investissement locatif dans un quartier labellisé « Cœur de ville ». Elle se matérialise par une réduction d'impôt.

Pour savoir si le logement que vous louez est situé en zone labellisée « Action Cœur de ville », et peut donc bénéficier de la loi Denormandie, utilisez le simulateur mis en place par le site officiel de l’administration française disponible ici.

4 - L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

L’Eco-PTZ est un prêt bancaire qui peut être réalisé dans une banque ayant signé une convention avec l’État. Il est destiné à financer vos travaux d’efficacité énergétique.

Sa particularité réside dans le fait que ses intérêts sont pris en charge par l’État, et qu’il est accordé sur la base de montants fixes en fonction d’une liste de travaux définis.

Depuis le 1er janvier 2022, le plafond de l’éco-PTZ est passé de 30 000 à 50 000 euros pour les rénovations globales, c’est-à-dire lorsque l’emprunteur engage un bouquet de travaux. La durée du prêt a également été allongée, passant à 20 ans contre 15 ans auparavant.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager

PROPRIÉTAIRE BAILLEUR : AVEC « FRANCE RÉNOV' », ESTIMEZ LE MONTANT DES AIDES AUXQUELLES VOUS AVEZ DROIT

Lancé le 1er janvier 2022 par le gouvernement et l’Agence nationale de l’habitat (Anah), le service « France Rénov » vous permet d’obtenir gratuitement un accompagnement à la fois technique, sur les travaux que vous pouvez engager, juridique et social, pour vous aider dans vos démarches, et financier, pour mobiliser toutes les aides disponibles dans votre région.

Conçu comme un service public de proximité, « France Rénov », c’est un site internet – comprenant notamment un outil de simulation permettant d’identifier les aides financières disponibles pour la rénovation énergétique de votre logement ainsi qu’un annuaire des artisans qualifiés RGE –, un numéro de téléphone dédié (le 08.08.800.700, service gratuit, numéro non surtaxé), mais aussi et surtout un réseau de 450 guichets répartis sur tout le territoire.

Objectif : vous accompagner de bout en bout de votre projet en vous apportant des conseils neutres et personnalisés.

 

Vous aimerez aussi :

1 Source : Les Echos, 16 août 2021.
2 Source : Le Parisien, 9 septembre 2019/ Étude SeLoger.

 

© Uni-médias – Janvier 2022
Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

L’Eco-PTZ peut être commercialisé par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur sa disponibilité dans votre Caisse régionale.
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Le prêt étant destiné à financer uniquement des travaux, il prend la forme d’un prêt à la consommation ou d’un prêt immobilier en fonction de la nature de la garantie demandée par votre Caisse régionale. Pour un prêt non garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable, le prêt prend la forme d’un prêt à la consommation. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus. Pour un prêt garanti par une hypothèque ou une sûreté comparable le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.
Accédez au détail de l’Eco-PTZ en cliquant sur le lien hypertexte prévu à cet effet dans la présente page Internet.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche navigation lien #Logement #Décryptage #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS