Retour au site Crédit Agricole
Blog / ARGENT

Vous cherchez des informations pour mieux gérer votre budget, des astuces pour faire des économies ou simplement des explications simples et pratiques ? Ce blog est fait pour vous !

La Paje : une allocation tout-en-un pour les jeunes enfants

16 avr
ARGENT

Avril 2009

Le paysage des allocations liées à la petite enfance s’est désempli : cinq anciennes aides disparaissent pour laisser la place à la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje).

Qui peut en bénéficier ?

Une prestation multifacettes

Les prestations familiales – dont les allocations familiales et la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) – ont augmenté de 3 % depuis le 1er janvier 2009.

La Paje a été créée en 2004 afin de « rassembler » les multiples allocations dédiées à la petite enfance.

Après une phase transitoire, elle s’impose depuis le 1er janvier 2007 comme seule allocation, avec la disparition de l’APJE, l’AAD, APE, AFEAMA et l’AGED.

La Paje est composée de trois volets distincts :

  • une prime à la naissance ou à l’adoption,
  • une allocation de base jusqu’au troisième anniversaire de l’enfant,
  • et une aide à la garde d’enfant.

La demande s’effectue auprès de la Caisse d’allocations familiales (ou de la MSA si vous en dépendez).

Une aide pour l’arrivée de bébé

La prime à la naissance (889,72 € au 1er janvier 2009) ou à l’adoption (1.779,43 € en 2009) est accordée si vous ne dépassez pas un certain plafond de ressources, et prend également en compte votre situation (en couple ou parent isolé, un seul revenu ou deux, nombre d’autres enfants…).

Elle est versée au cours du septième mois de grossesse ou, en cas d’adoption, dans le mois suivant l’arrivée au foyer (ou le mois suivant l’adoption, si l’arrivée au foyer est antérieure).

L’attribution du deuxième volet de la Paje, l’allocation de base, est soumise aux mêmes conditions de ressources. Son montant mensuel est de 177,95 € (2009), et vous le percevez jusqu’au troisième anniversaire de l’enfant (si vous remplissez toujours les conditions).

Le cumul est possible si vous avez plusieurs enfants âgés de moins de trois ans.

Une aide personnalisée pour la garde

Pour contribuer au financement de la garde de votre enfant, la Paje propose un troisième volet, constitué de deux aides, selon que vous gardez vous-même votre enfant ou que vous le faites garder.
Le « complément de libre choix du mode de garde » prend partiellement en charge le coût de l’emploi d’une nounou et peut être versé jusqu’au sixième anniversaire de l’enfant. Son montant varie selon vos ressources et l’âge de votre enfant.

Quant au « complément de libre choix d’activité », il vous permet de réduire ou de cesser votre activité professionnelle, jusqu’au troisième anniversaire de votre enfant.

Son montant dépend de votre situation (vous avez arrêté de travailler, ou vous travaillez à temps partiel) et de votre droit à l’allocation de base de la Paje.

Vous trouverez toutes les précisions sur la Paje sur www.caf.fr ou www.msa.fr

Le Centre Pajemploi

Le centre Pajemploi a été créé en 2004 afin de simplifier les formalités administratives des parents qui font garder leurs enfants.

Il fait partie du réseau des Urssaf. Le Centre Pajemploi est chargé de l’immatriculation des employeurs, ainsi que du calcul et du prélèvement des cotisations dues pour l’emploi d’une assistante maternelle agréée ou d’une garde d’enfant à domicile.

Il adresse aux salariés l’attestation d’emploi ayant valeur de bulletin de salaire et aux employeurs le décompte des cotisations précisant quelle est la prise en charge de la CAFau titre du complément du mode de garde.

L’accueil téléphonique est ouvert de 7 heures à 19 heures, du lundi au vendredi, au 0820 00 72 53 (0,12 €/min).

Le site Internet : www.pajemploi.urssaf.fr permet d’effectuer ses déclarations mensuelles et de poser des questions par écrit.


© Nathalie Cheysson-Kaplan Uni Edition – Avril 2009